• AUTRES ÉDITIONS :
  • 67 ANS D'AFFICHES DU FESTIVAL
  • MAISON JEAN VILAR
VOUS RECHERCHEZ
FILTRE(S) OPTIONNEL(S)

Das System

de Falk Richter
mise en scène Stanislas Nordey
Rennes
  • Théâtre



  • V
  • S
  • D
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
 
  • Das System © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon
  • Das System © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon
  • Das System © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon
  • Das System © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon
  • Das System © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon
  • Das System © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon
© LA COMPAGNIE DES INDES / FESTIVAL D'AVIGNON
  • C'est au cours de théâtre de Véronique Nordey que Stanislas Nordey commence sa formation de comédien qu'il poursuit au Conservatoire national supérieur d'Art dramatique de Paris. Il réalise déjà dans ces deux structures des travaux de direction d'acteurs avant de présenter son premier travail de metteur en scène professionnel avec La Dispute de Marivaux en 1988. Fervent partisan du travail collectif en troupe, il est, avec sa compagnie, artiste associé au Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis de 1991 à 1995, avant de rejoindre, toujours avec sa troupe de douze comédiens, le Théâtre des Amandiers de Nanterre, à la demande de Jean-Pierre Vincent, qui l'associe à la direction artistique. En 1998, il est nommé directeur du Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis qu'il quitte en 2001 pour rejoindre le Théâtre national de Bretagne en tant que responsable pédagogique de l'École puis artiste associé depuis 2002. Se considérant plus comme un directeur d'acteurs qu'un metteur en scène, il a travaillé successivement sur des auteurs contemporains et classiques dont Pasolini, Marivaux, Bernard-Marie Koltès, Manfred Karge, Hervé Guibert, Jean Genet, Heiner Müller, Shakespeare, Didier-Georges Gabily, Jean-Luc Lagarce, Feydeau, Martin Crimp, August Stramm, Wajdi Mouawad, Fausto Paravidino et Falk Richter. De ce dernier, il monte d'abord Sept Secondes/In God we Trust et Nothing Hurts avant de proposer un montage autour de Das System pour le Festival d'Avignon. Il poursuit également son travail d'acteur, notamment avec Christine Le Tailleur dans La Philosophie dans le boudoir du Marquis de Sade et joue avec Valérie Dréville dans la mise en scène de Thérèse philosophe par Anatoli Vassiliev.
    Au Festival d'Avignon, Stanislas Nordey a déjà présenté Vole mon dragon d'Hervé Guibert en 1994, Contention – La Dispute et autres bestioles de Didier-Georges Gabily en 1997 et devait présenter Atteintes à sa vie de Martin Crimp en 2003.

    Né en 1969 à Hambourg, Falk Richter y fait ses études de metteur en scène et commence à travailler au Schauspielhaus comme auteur, traducteur et metteur en scène. Il rejoint ensuite la Schaubühne de Berlin, où il est depuis 2006 metteur en scène associé. Dans différents théâtres, il monte des pièces d'auteurs contemporains comme Harold Pinter, Marc Ravenhill, Sarah Kane, Caryl Churchill, Martin Crimp, Jon Fosse, mais aussi des auteurs plus classiques, Tchekhov et Shakespeare, et ses propres textes dont Section en 1996 et Nothing Hurts en 1999. Ses dernières pièces, regroupées sous le vocable Das System, s'inscrivent dans le cadre d'un projet global, dont font partie entre autres Electronic City, Sept secondes/In God we Trust et Sous la Glace. Pour Falk Richter, chaque pièce s'écrit avec une équipe artistique composée de comédiens professionnels ou non professionnels, pendant une période de quatre à six mois. Elle est jouée de une à cinq fois dans le lieu même des répétitions. Ces présentations peuvent intégrer des films, de la vidéo, de la musique, des conférences, des débats, du théâtre documentaire…

    En travaillant sur les pièces de Falk Richter, Stanislas Nordey poursuit sa recherche sur un théâtre politique contemporain, un théâtre qui doit être le lieu de la vérité face aux mensonges largement déversés par des médias, manipulateurs parfois manipulés, comme au moment du déclenchement de la seconde guerre d'Irak. À travers des fragments de pièces, des monologues ou des dialogues, des extraits du journal de l'auteur, Stanislas Nordey compose “son” Falk Richter comme Falk Richter compose “son” système. Face à l'état du monde tel qu'on nous le montre, il est nécessaire de mettre en perspective les images, les faux-semblants, les mythes pour faire apparaître la réalité. Avec Das System (Le Système) il s'agit, à travers des textes relativement courts, parfois tragiques, souvent humoristiques et décalés, de poser des questions critiques sur notre incroyable facilité à accepter la société du spectacle telle qu'elle s'étale sur nos petits écrans lumineux et pénètre au plus intime de nos vies quotidiennes. Théâtre documentaire pour faire réfléchir, théâtre de la maîtrise du style et de l'écriture, théâtre de l'urgence du sursaut, théâtre de la satire d'un langage codé de plus en plus minimaliste, théâtre du pamphlet – avec les textes de Falk Richter on est secoué, dérangé, amusé, jamais indifférent. Ce ne sont pas seulement des spectateurs que Stanislas Nordey convoque sur les pas de Falk Richter mais des citoyens du monde à qui il offre ce travail, voulu comme un moyen de déchirer le voile de plus en plus épais des contre-vérités accumulées qui nous empêchent de voir vraiment l'histoire que nous sommes en train de vivre. En mettant en situation ses acteurs, plus qu'en les mettant en scène, il cherche la justesse de la parole adressée et la force de l'engagement physique sur le plateau pour faire entendre cette voix puissante d'un auteur qui se veut au plus près du monde qui nous entoure. JFP

  • Distribution
    traduction: Anne Monfort
    mise en scène et scénographie: Stanislas Nordey
    collaboratrice artistique: Claire Ingrid Cottanceau
    avec: Mohand Azzoug, Moanda Daddy Kamono, Olivier Dupuy,
    Damien Gabriac, Julie Moreau, Laurent Sauvage, Margot Segreto (distribution en cours)
    lumières: Philippe Berthomé
    son: Michel Zurcher
    production déléguée: Théâtre National de Bretagne-Rennes
    Production
    L'Arche est agent théâtral du texte représenté
    Stanislas Nordey est artiste associé au Théâtre National de Bretagne-Rennes
    production: Théâtre national de Bretagne-Rennes, Festival d'Avignon, Compagnie Nordey
    avec la participation: du Théâtre du Rond-Point Paris
    Le Festival d'Avignon reçoit le soutien de l'Adami pour la production
 

PARTAGER

| PLUS

EN SAVOIR +

ENTRETIEN AVEC
STANISLAS NORDEY


TÉLÉCHARGER




PROGRAMME DE SALLE


TÉLÉCHARGER

RENCONTRES

DÉJÀ PASSÉES

samedi 19 juillet 11:30
École d'Art

DIALOGUES AVEC LE PUBLIC
Dialogue avec Stanislas Nordey

ÉCOUTERÉCOUTER