• AUTRES ÉDITIONS :
  • 67 ANS D'AFFICHES DU FESTIVAL
  • MAISON JEAN VILAR
VOUS RECHERCHEZ
FILTRE(S) OPTIONNEL(S)

This Situation

Berlin
  • Théâtre

  • Danse

  • Installation



  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • L
  • M
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  •  
  •  
  • 12h

    00

  • 12h

    00

  • 12h

    00

  • 12h

    00

  • 12h

    00

  • 12h

    00

  • 12h

    00

  • 12h

    00

  • 12h

    00

  • 12h

    00

  • 12h

    00

  • 12h

    00

  • 12h

    00

  • 12h

    00

  • 12h

    00

  • 12h

    00

  • 12h

    00

  •  
  •  
 
 
  • This Situation (Cette situation) est probablement l'oeuvre la plus élaborée de Tino Sehgal. Celle où s'exprime au plus haut son ingéniosité : une forme de malice acide qui corrode les conventions de l'histoire de l'art et de la pensée, du musée et de la scène. Avec This Situation, l'artiste ouvre un chapitre d'un « théâtre des idées » qui prendrait en compte la dimension théâtrale de l'intitulé. Chaque « situation » est unique, comme l'est chaque moment de chaque « situation ». Les composants peuvent être identifiés, leur association n'en produit pas moins chaque fois des effets différents. Dans This Situation, le visiteur est convié à assister librement à une « situation construite » qui se développe dans un art fascinant de la conversation, mené par ceux que Tino Sehgal appelle des « joueurs ». Un échange nourri des meilleures sources intellectuelles (Montaigne, Nietzsche ou les situationnistes), dans lequel la philosophie le dispute à la morale, l'économie à la science politique, le poème à l'essai. Il en ressort une plaisante mise en question d'une société qui croit débattre de tout et ne fait souvent qu'accoler des phrases à perte de sens. Le visiteur est un déclencheur, un témoin, et parfois un co-auteur plus ou moins volontaire de This Situation, dans la mesure où il demeure dans l'ignorance de la place exacte qu'il occupe. Jamais à court d'idées, les « joueurs » forment une ronde qui ne cesse de réalimenter une mécanique circulaire, broyant le bon grain des idées au bénéfice de ce que le XVIIIe siècle nommait l'Esprit. JLP

  • Production

    remerciements à la Maison des métallos - Paris

 

PARTAGER

| PLUS

EN SAVOIR +

CONVERSATION
SUR LE TRAVAIL DE
TINO SEHGAL


TÉLÉCHARGER


 

RENCONTRES

DÉJÀ PASSÉES

mercredi 20 juillet 17:00
École d'Art

CONVERSATIONS DE L'ÉCOLE D'ART
Autour des formes singulières de relation des spectateurs à l’œuvre

ÉCOUTERÉCOUTER