• AUTRES ÉDITIONS :
  • 67 ANS D'AFFICHES DU FESTIVAL
  • MAISON JEAN VILAR
VOUS RECHERCHEZ
FILTRE(S) OPTIONNEL(S)

La Dispersion du fils

Marseille - Sydney
  • Installation


  • DE 14H À 20H

  • TARIFS : 3€
    Pour se rendre au Gymnase Paul Giéra :
    - à pied en 15 minutes (900 m des remparts) ;
    - en bus avec la ligne 7 - TCRA
    du lundi au samedi
    départ Gare Centre
    arrivée : arrêt Cosec


  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • L
  • M
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  •  
  • 14h

    00

  • 14h

    00

  • 14h

    00

  • 14h

    00

  • 14h

    00

  • 14h

    00

  • 14h

    00

  • 14h

    00

  • 14h

    00

  • 14h

    00

  • 14h

    00

  • 14h

    00

  • 14h

    00

  • 14h

    00

  • 14h

    00

  • 14h

    00

  • 14h

    00

  • 14h

    00

  •  
  •  
 
 
  • Au centre d'un dispositif immersif, un écran circulaire permettant une projection à 360 degrés, les spectateurs visiteurs de La Dispersion du fils sont invités à une expérience en trois dimensions réunissant, dans une complexe combinaison d'images et de sons, des extraits des 760 films réalisés depuis 1999 par Jean Michel Bruyère pour le collectif LFKs. Un espace qui permet l'évocation du mythe d'Actéon, héros changé en cerf par Diane, puis mangé par ses propres chiens de chasse, qui n'auront de cesse de le retrouver sous sa forme humaine. C'est à partir de cette dévoration que se construit La Dispersion du fils. Un voyage entre la terre et le ciel, entre l'intestin du chien dévoreur et la constellation du Grand Chien - celle de l'étoile Sirius - qui, selon une légende, naquit du suicide des chiens d'Actéon, inconsolables de n'avoir su retrouver leur maître. Un voyage dans le corps animal, qui contient la mémoire d'Actéon, mais aussi vers le corps céleste, en d'infinis allers et retours. Ici, l'avancée technologique nous renvoie où nous n'étions pas encore allés : à l'archaïsme du mythe de Diane et Actéon, et permet, selon Jean Michel Bruyère, « un retour vers les origines par un chemin jamais emprunté. » JFP

  • Distribution

    équipe de réalisation Thierry Arredondo, Goo Bâ, Martine Brunott, Jean Michel Bruyère, Richard Castelli, Florence Drachsler, Nadine Febvre, Damian Leonard, Matthew McGinity, Jeffrey Shaw, Delphine Varas...
    et l'équipe du Icinema Centre de l'Université de Nouvelles Galles du Sud-Sydney
    avec la participation de Francis Hallé
    conseiller technique LFKs Patrick Barbaneau

    Production

    production LFKs-Marseille
    coproduction Festival d'Avignon, Marseille-Provence 2013 Capitale européenne de la Culture en 2013


    La Dispersion du Fils utilise le système d'exploitation AVIE, développé par le Icinema Centre de l'UNSW (sous la direction de Jeffrey Shaw).

 

PARTAGER

| PLUS

EN SAVOIR +

ENTRETIEN AVEC
JEAN-MICHEL BRUYÈRE


TÉLÉCHARGER


 


PROGRAMME DE SALLE


TÉLÉCHARGER

RENCONTRES

DÉJÀ PASSÉES

mercredi 13 juillet 17:00
École d'Art

CONVERSATIONS DE L'ÉCOLE D'ART
Autour de "La Dispersion du Fils"

ÉCOUTERÉCOUTER