• Vous recherchez :

 
  • Filtres optionnels :

 
    • La production de spectacles

La production de spectacles

Le Roi Lear © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon

Hacia la alegria © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon

Le Prince de Hombourg © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon

Orlando ou l'Impatience © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon

La Jeune Fille, le Diable et le Moulin © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon

Othello, Variation pour trois acteurs © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon

Le sorelle Macaluso © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon

Solitaritate © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon

 

Spectacles de la programmation

Chaque édition, le Festival d'Avignon invite une cinquantaine de spectacles. Il prend en charge les frais d'exploitation et d'accueil des compagnies invitées.

Le Festival soutient le montage des productions, accompagne la recherche de financement auprès de coproducteurs, de collectivités locales, nationales et étrangères. Les spectacles programmés viennent des cinq continents ; le service production du Festival d'Avignon travaille en étroite collaboration avec des équipes internationales tout au long de l'année de préparation.

Le Festival d'Avignon est avant tout un festival de créations qui représentent plus des deux tiers de la programmation. Une parité se dégage entre les spectacles portés par des équipes françaises et les propositions d'origine européenne et non-europénne. Ainsi de nombreux spectacles sont présentés en langue originale surtitrée en français. Les spectateurs sont habitués à cette spécificité qui est dans l'ADN du Festival. Les équipes de programmation et de production du Festival veillent à la qualité de la traduction et du surtitrage souvent commandés spécialement pour Avignon.

Avant d'être présentés en juillet, certains projets sont accueillis, depuis 2014, en résidence de création à la FabricA du Festival d'Avignon, sur des temps longs de plusieurs semaines.

Sous la direction d'Olivier Py, le Festival d'Avignon met l'accent sur la création pour le jeune public et les spectacles itinérants qui représentent les enjeux de demain.
- La Chapelle des Pénitents Blancs à Avignon est devenue le lieu du Jeune public chaque été. En plein coeur de la ville, c'est un lieu hautement symbolique par son histoire mais aussi facile d'accès pour les familles. Trois créations pour un public de 7 à 77 ans se succèdent pendant les trois semaines du Festival.
- Le spectacle itinérant, d'installation légère, prend place dans des lieux non-conventionnels (place, gymnase, hall, prison, cour...). Ce théâtre d'intervention participe à la décentralisation des trois kilomètres, formule heureuse pour indiquer que le Festival est aussi sur les routes, sort des remparts et grâce à un réseau de partenaires et de villages engagés, s'installe auprès d'un public en développement. Chaque édition propose une nouvelle création et organise une nouvelle tournée dans une quinzaine de communes environnantes.

Régulièrement la participation de figurants non professionnels et d'amateurs est requise par les metteurs en scène et chorégraphes, ce qui donne lieu à une participation active d'Avignonnais et à des rencontres artistiques très riches.

En plus des cinquante spectacles, la programmation comporte des lectures-concerts avec orchestre coréalisés, plusieurs lectures et concerts organisés en partenariat, ainsi que des expositions produites spécifiquement pour les festivaliers.

Villes en scènes / Cities on stage avec le Festival d'Avignon (2014 - 2015)

Projet européen piloté par le Théâtre National de Bruxelles et porté par le Folkteatern Göteborg (Suède), le Teatro de La Abadia (Madrid-Espagne), le Teatro Stabile di Napoli (Italie), l'Odéon-Théâtre de l'Europe (Paris-France), le Teatrul National Radu Stanca (Sibiu-Roumanie), le Festival d'Avignon (France), Villes en scènes / Cities on stage  (VESCOS 2011-2016) propose à des artistes et des structures européennes de se mobiliser autour de la question du vivre ensemble dans les grandes villes du monde, par le biais de créations théâtrales, d'installations et de workshops.

- Tigernde Gianina Cărbunariu, mise en scène Sofia Jupither (2016)
- Hacia la alegria, texte et mise en scène Olivier Py (2015)
- Dire ce qu'on ne pense pas dans des langues qu'on ne parle pas, texte de Bernardo Carvalho, mise en scène Antonio Araujo (2014)
- Le sorelle Macaluso, texte et mise en scène Emma Dante (2014)
- Solitaritate, texte et mise en scène Gianina Carbunariu (2014)

Productions déléguées

Le Festival d'Avignon assume pour certains projets le rôle de producteur délégué. À ce titre, le Festival est responsable du montage financier et technique de la production. Il est à la fois l'employeur des artistes et des techniciens, et le constructeur des décors dans ses ateliers à Avignon. De plus, il  assure la diffusion du spectacle en France et à l'étranger ainsi que l'administration des tournées.

- Prométhée enchaîné, de Eschyle, texte français et mise en scène Olivier Py (2016)
- Au Coeur, chorégraphie Thierry Thieû Niang (2016)
- Le Ciel, la Nuit et la Pierre glorieuse, conception La Piccola Familia (2016)
- Le Roi Lear, de William Shakespeare, traduction et mise en scène  Olivier Py (2015)
- La République de Platon, adaptation Alain Badiou, mise en lecture Valérie Dréville, Didier Galas, Grégoire Ingold (2015)
- Le Prince de Hombourg, de Heinrich von Kleist, mise en scène Giorgio Barberio Corsetti (2014)
- Orlando ou l'Impatience, texte et mise en scène Olivier Py (2014)
- La Jeune Fille, le Diable et le Moulin, d'après les frères Grimm, texte et mise en scène Olivier Py (2014)
- Cour d'honneur, mise en scène Jérôme Bel (2013)
- Par les villages, texte Peter Handke, mise en scène Stanislas Nordey (2013)
- Plage ultime, mise en scène Séverine Chavrier (2012)
- Au moins j'aurai laissé un beau cadavre, d'après William Shakespeare, mise en scène Vincent Macaigne (2011)
- Mademoiselle Julie, d'August Strindberg, mise en scène Frédéric Fisbach (2011)
- My Secret Garden, texte de Falk Richter et Stanislas Nordey (2010)
- La Tragédie du roi Richard II, de William Shakespeare, mise en scène Jean-Baptiste Sastre (2010)
- Papperlapapp, mise en scène Christoph Marthaler et Anna Viebrock (2010)
- Angelo, tyran de Padoue, de Victor Hugo, mise en scène Christophe Honoré (2009)
- La Guerre des fils de lumière contre les fils des ténèbres, mise en scène Amos Gitai (2009)
- Partage de Midi, de Paul Claudel, mise en scène Gaël Baron, Nicolas Bouchaud, Charlotte Clamens, Valérie Dréville et Jean-François Sivadier (2008)
- Le Silence des communistes, de Vittorio Foa, Miriam Mafai et Alfredo Reichlin, mise en scène Jean-Pierre Vincent (2007)
- Cruda, vuelta y vuelta, al punto, chamuscada, mise en scène Rodrigo García (2007)
- Paso Doble, mise en scène Miquel Barceló et Josef Nadj (2006)