• Vous recherchez :

 
  • Filtres optionnels :

 
    • Sujet à vif

    • Danse / Sujet à vif

En pratique

 

V

6

S

7

D

8

L

9

M

10

M

11

J

12

V

13

S

14

D

15

L

16

M

17

M

18

J

19

V

20

S

21

D

22

L

23

M

24

M

25

J

26

V

27

présentation

  • “Le Sujet à Vif est une manifestation dont la singularité opère dans un espace de liberté entre un interprète et un auteur. C'est un moment précieux où le public vient assister, dans le Jardin de la Vierge du lycée Saint-Joseph, à des expériences qui témoignent de différentes écritures chorégraphiques, quatre doubles projets établis en relation avec le Festival d'Avignon et la Société des auteurs et des compositeurs dramatiques, la Sacd. Laisser de la place à la rencontre, ne pas présumer du résultat, provoquer des contacts, mettre en lien avec le public, faire résonner en lumière du jour le mystère d'un lieu, convoquer l'expérience, mettre en lien auteurs, interprètes et, inversement, trouver des liens entre les écritures, tisser des textures et des reliefs imprévisibles, permettre de nouveaux paysages, des nouvelles saveurs. Cette manifestation est produite grâce aux moyens de l'Action culturelle Chorégraphie de la Sacd qui proviennent en grande partie de l'argent de la copie privée, c'est dire combien le droit d'auteur est, au-delà d'un droit, une manière de mutualiser et de poursuivre les routes de la diversité de la culture.”
    Daniel Larrieu, Administrateur délégué à la danse à la Sacd

    Programme de 11h

    Take it Away

    interprète Andréya Diamouangana Ouamba
    chorégraphe Opiyo Okach
    avec le soutien de CulturesFrance dans le cadre du programme Afrique en créations et du Centre chorégraphique de Caen - Basse-Normandie

    Andréya Ouamba a la gestuelle aiguë, précise, fragmentée, qu'il a développée lors de ses rencontres avec, entre autres, Chrysogone Diangouaya à Brazzaville, Reggie Wison, et avec la compagnie 1er Temps qu'il a fondée au Sénégal. Entre le Kenya et la France, Opiyo Okach fait partie de la seconde génération de chorégraphes émergents du continent africain. Questionnant la perception, l'identité et la présentation, son travail a été remarqué pour sa finesse et sa vision singulière. Ouvert à de nombreuses collaborations, ses dernières créations l'ont amené à rencontrer des artistes tels que Julyen Hamilton ou Koffi Koko. Le temps d'une rencontre, Andréya Ouamba et Opiyo Okach partageront le même désir d'improviser, de se confronter et d'habiter le vide, d'ouvrir une fenêtre sur leurs espaces et histoires intérieurs.

    et

    Devant l'arrière pays

    interprète Julie Guibert
    chorégraphe Stijn Celis

    Ils ont sillonné le monde, travaillé, pour ce qui concerne Julie Guibert, avec Mats Ek, William Forsythe, Christian Rizzo, Philippe Decouflé, Trisha Brown... et, pour Stijn Celis, avec le Cullberg Ballet Stockholm, le Ballet Gulbenkian Lisbonne et d'autres ballets en Allemagne, République tchèque, au Canada. Stijn Celis est actuellement directeur artistique du Ballet de Berne. Leurs routes se rencontrent aujourd'hui autour de cette collaboration.

  • Production

    Coproduction :Sacd, Festival d'Avignon

en savoir +