• Vous recherchez :

 
  • Filtres optionnels :

 
    • IMPROMPTU 1663

    • Théâtre / Spectacle
    • IMPROMPTU 1663

    • Théâtre / Spectacle

En pratique

 

J

6

V

7

S

8

D

9

L

10

M

11

M

12

J

13

V

14

S

15

D

16

L

17

14h

M

18

14h

M

19

14h

J

20

V

21

S

22

D

23

L

24

M

25

M

26

en images

Impromptu 1663 © Christophe Raynaud de Lage

Impromptu 1663 © Christophe Raynaud de Lage

Impromptu 1663 © Christophe Raynaud de Lage

Impromptu 1663 © Christophe Raynaud de Lage

Impromptu 1663 © Christophe Raynaud de Lage

Impromptu 1663 © Christophe Raynaud de Lage

Impromptu 1663 © Christophe Raynaud de Lage

Impromptu 1663 © Christophe Raynaud de Lage

Impromptu 1663 © Christophe Raynaud de Lage

Impromptu 1663 © Christophe Raynaud de Lage

Impromptu 1663 © Christophe Raynaud de Lage

 

présentation

  • Impromptu 1663 ou Molière et la querelle de l'École des femmes est avant tout une date qui aurait pu passer inaperçue dans l'histoire du théâtre et des satires politiques. Molière, alors critiqué de toutes parts, après avoir présenté L'École des femmes, contrecarra ses adversaires en leur offrant une véritable leçon en deux temps. Il répond par l'écriture et la mise en scène de La Critique de l'École des femmes puis de L'Impromptu de Versailles. Quand le théâtre livre bataille au monde du théâtre par du théâtre... L'artifice est simple : il s'agit, dans L'Impromptu, de la mise en abyme d'une répétition d'une pièce avant sa présentation au Roi. Molière y interprète son propre rôle, entouré de toute sa troupe. Dans La Critique, en revanche, il met en scène la sortie du théâtre, plaçant les spectateurs face à face, pour ou contre la pièce à laquelle ils viennent d'assister... Autant de coup d'éclats que l'auteur ne cesse de concevoir pour répondre aux attaques de ses contemporains et leur présenter le miroir de leurs jalousies et leurs malveillances. Ces deux pièces enchâssées permettent au metteur en scène Clément Hervieu-Léger de proposer aux élèves du Conservatoire national supérieur d'art dramatique de jouer une vraie/fausse situation – la vie d'une troupe, l'angoisse des répétitions et l'impératif de monter sur scène – et de défendre la modernité de la langue classique.

     

    Clément Hervieu-Léger
    Le parcours de Clément Hervieu-Léger est unique. Elève au conservatoire du Xe arrondissement de Paris, il est vite repéré, abandonne le droit et les sciences politiques et après de fructueuses collaborations artistiques, devient pensionnaire de la Comédie-Française en 2005. Parallèlement à son travail de comédien, il a été le collaborateur de Patrice Chéreau. Avec Daniel San Pedro, il cofonde la Compagnie des Petits Champs à Beaumontel et crée l'Étable, établissement d'activités culturelles en milieu rural. À la Comédie-Française, Clément Hervieu-Léger met en scène La Critique de l'École des femmes et Le Misanthrope de Molière puis Le Petit Maître Corrigé de Marivaux. Il monte également L'Épreuve de Marivaux et Monsieur de Pourceaugnac de Molière. À l'Opéra, il signe les mises en scène de La Didone de Cavalli et de Mitridate de Mozart. Clément Hervieu-Léger est professeur de théâtre à l'école de danse de l'Opéra national de Paris. Il cosigne avec Georges Banu le livre J'y arriverai un jour. En 2014, il écrit sa première pièce Le Voyage en Uruguay. Le public du Festival d'Avignon se souvient de Clément Hervieu-Léger dans le rôle de Gunther von Essenbeck, dans Les Damnés, mis en scène par Ivo van Hove et présenté en 2016 dans la Cour d'honneur du Palais de papes.

     

    Molière
    Le 26 décembre 1662, Molière donne à jouer L'École des femmes à sa troupe. Cette pièce soulève alors les protestations et les controverses de ses contemporains. Des auteurs comme Boursault ou Visé écrivent des pamphlets s'insurgeant contre cet auteur « qui ne fait pas du théâtre » : Zélinde ou Le portrait du peintre. Face à ses détracteurs de plus en plus nombreux, il dédie une grande partie de l'année 1663 à formuler ses réponses. En rédigeant La Critique de l'École des femmes et L'Impromptu de Versailles, Molière invente par là même, un nouveau mode théâtral, et affirme l'efficacité de sa meilleure arme : le théâtre. Ce faisant, il repousse les critiques de ses ennemis les plus déterminés et le roi se prononce en sa faveur : Molière est désormais inscrit sur la liste des pensionnaires, cent pistoles lui sont accordées...

  • Distribution

    Mise en scène Clément Hervieu-Léger
    Collaboration artistique Clémence Boué
    Musique Pascal Sangla
    Scénographie Camille Duchemin
    Lumière Dominique Nocereau
    Son Yann Galerne
    Costumes Valérie Montagu

    Avec James Borniche, Margaux Chatelier, Jean Chevalier, Manon Chircen, Marceau Deschamps-Ségura, Charlie Fabert, Maïa Foucault, Louise Guillaume, Florent Hu, Hugues Jourdain, Pia Lagrange, Joseph Menez, Asja Nadjar, Isis Ravel, Morgane Real, Roxanne Roux, Alexiane Torres

    Production

    Production Conservatoire national supérieur d'art dramatique

    L'École des femmes, La Critique de l'École des femmes et L'Impromptu de Versailles de Molière sont publiés aux éditions Pocket et Hachette

en savoir +

En tournée

  • Paris
  • du 03-04-2017
    au 07-04-2017
  • CNSAD

ET...

  • Spectacle
  • ON AURA TOUT

    • Jardin Ceccano
    • Durée : 50 minutes estimées