• Vous recherchez :

 
  • Filtres optionnels :

 
    • ARCHIVES 2016 / Ceux qui errent ne se trompent pas

    • Théâtre / Spectacle

En pratique

 

M

6

15h

J

7

15h

V

8

15h

S

9

15h

D

10

15h

L

11

M

12

M

13

J

14

V

15

S

16

D

17

L

18

M

19

M

20

J

21

V

22

S

23

D

24

en images

Ceux qui errent ne se trompent pas © Christophe Raynaud de Lage

Ceux qui errent ne se trompent pas © Christophe Raynaud de Lage

Ceux qui errent ne se trompent pas © Christophe Raynaud de Lage

Ceux qui errent ne se trompent pas © Christophe Raynaud de Lage

Ceux qui errent ne se trompent pas © Christophe Raynaud de Lage

Ceux qui errent ne se trompent pas © Christophe Raynaud de Lage

Ceux qui errent ne se trompent pas © Christophe Raynaud de Lage

Ceux qui errent ne se trompent pas © Christophe Raynaud de Lage

Ceux qui errent ne se trompent pas © Christophe Raynaud de Lage

Ceux qui errent ne se trompent pas © Christophe Raynaud de Lage

Ceux qui errent ne se trompent pas © Christophe Raynaud de Lage

Ceux qui errent ne se trompent pas © Christophe Raynaud de Lage

 

présentation

  • Stupeur. Un vote blanc et massif affole le gouvernement qui fêtait déjà sa réélection. Maintenant, c'est le déluge. Réunis en conseil, les ministres tentent de comprendre. S'agit-il d'une conspiration ? Quels en sont les organisateurs ? Qu'est-ce que le vote blanc ? Que veut-il dire ? Comment réagir ? Pris de panique, les gouvernants déclarent l'état d'inquiétude et somment le responsable des services de la Vérité d'enquêter. En parallèle, une journaliste atypique filme l'ampleur intime du cataclysme politique. En observant des personnages pris à la fois dans le désordre de leur conscience et dans un système prêt à basculer, Maëlle Poésy interroge le public : la démocratie permet-elle encore un dialogue ? Pour travailler cette question avec distance, elle adapte avec Kevin Keiss, auteur et dramaturge, le roman La Lucidité de José Saramago en imaginant une comédie fantastique qui joue de l'absurde et des logiques du système démocratique. Une révolution par les urnes qui mesure l'écart grandissant entre les deux composantes grecques du mot, le pouvoir et le peuple qui en est responsable. Grâce ou à cause des conséquences d'un vote, la jeune metteuse en scène examine, dans cette fiction aux accents de réel, la notion de représentation, d'incarnation et de dialogue. Continuer à dialoguer est déjà refuser d'être dépossédé.

    Maëlle Poésy
    Dès l'enfance, Maëlle Poésy monte sur scène dans les spectacles de son père, fondateur du Théâtre du Sable. Formée ensuite au Conservatoire de Paris et à la Sorbonne, la comédienne, née en 1984, complète son apprentissage en multipliant les master-classes de danse contemporaine. Une passion qu'elle interroge à l'université en analysant la formation de l'émotion dans le travail de Sidi Larbi Cherkaoui et James Thierrée. En 2007, elle est reçue à la London Academy of Drama and Music et à l'École supérieure d'art dramatique du Théâtre national de Strasbourg qu'elle choisit. En 2008, avec une partie de sa promotion, elle monte Funérailles d'hiver d'Hanokh Levin. Depuis, elle multiplie les créations au sein de la compagnie Crossroad (Purgatoire à Ingolstadt de Marieluise Fleisser, Candide Si c'est ça le meilleur des mondes... d'après Voltaire, L'Ours et Le Chant du Cygne d'Anton Tchekhov à la Comédie-Française) et jette les bases de son « théâtre de la confrontation » fasciné par le mouvement, véritable « fabrique de rythme » qui questionne la société, ses composants individuels, ses ressorts collectifs.

    Kevin Keiss
    Doctorant en lettres classiques, spécialiste des théâtres antiques, auteur, traducteur, enseignant, metteur en scène et dramaturge, Kevin Keiss rencontre Maëlle Poésy à l'École supérieure d'art dramatique du Théâtre national de Strasbourg où il se forme entre 2008 et 2011. Depuis, il collabore à tous ses projets et signe notamment l'adaptation de Candide Si c'est ça le meilleur des mondes... d'après Voltaire. En 2015, pour cette création, Kevin Keiss est accueilli en résidence au Centre national des écritures du spectacle (Cnes) à La Chartreuse de Villeneuve lez Avignon.

    José Saramago
    Autodidacte né dans une famille modeste, José Saramago (1922-2010) publie son premier roman, Terre du péché, en 1947. Faute de reconnaissance littéraire, qui viendra tardivement en 1980 avec Relevé de terre, l'auteur multiplie les emplois dans l'édition et dans la presse. Membre du Parti communiste, partie prenante de la Révolution des oeillets, ses positions politiques se traduisent dans une oeuvre qui comprend de la prose, de la poésie, des essais et des pièces de théâtre. Il est le seul écrivain portugais récipiendaire du Prix Nobel de Littérature (1988).

  • Distribution

    Texte Kevin Keiss  en collaboration avec Maëlle Poésy
    Mise en scène Maëlle Poésy
    Dramaturgie Kevin Keiss
    Scénographie Hélène Jourdan
    Lumière Jérémie Papin
    Son Samuel Favart-Mikcha
    Costumes Camille Vallat
    Vidéo Victor Egea

    Avec Caroline Arrouas, Noémie Develay-Ressiguier, Marc Lamigeon, Roxane Palazzotto, Cédric Simon, Grégoire Tachnakian

    Production

    Production Espace des Arts Scène nationale Chalon-sur-Saône
    Coproduction Compagnie Crossroad (Drôle de Bizarre), Théâtre du Gymnase Marseille, Théâtre Dijon Bourgogne Centre dramatique national, Le Phénix Scène nationale de Valenciennes, Théâtre-Sénart Scène nationale, Théâtre de Sartrouville et des Yvelines Centre dramatique national, Le Rive Gauche (Saint-Étienne-du-Rouvray)
    Avec l'aide à la création du Centre national du théâtre
    Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National
    Résidences La Chartreuse de Villeneuve lez Avignon, La Gare Franche (Marseille)

    Ceux qui errent ne se trompent pas de Kevin Keiss et Maëlle Poésy est publié aux éditions Actes Sud-Papiers.
    La Lucidité de José Saramago, traduction Geneviève Leibrich est publié aux éditions du Seuil et Points.
    Ceux qui errent ne se trompent pas fait l'objet d'une Pièce (dé)montée, dossier pédagogique réalisé par Canopé.

en savoir +

En tournée

  • Belfort
  • du 01-12-2016
    au 02-12-2016
  • Le Granit