• Vous recherchez :

 
  • Filtres optionnels :

 
    • ARCHIVES 2016 / Prima Donna / Rufus Wainwright

    • Musique - Vidéo / Spectacle

En pratique

 

M

6

J

7

V

8

S

9

D

10

L

11

M

12

M

13

J

14

V

15

S

16

D

17

L

18

M

19

M

20

J

21

V

22

S

23

D

24

22h

en images

Prima Donna © Christophe Raynaud de Lage

Prima Donna © Christophe Raynaud de Lage

Prima Donna © Christophe Raynaud de Lage

Prima Donna © Christophe Raynaud de Lage

Prima Donna © Christophe Raynaud de Lage

Prima Donna © Christophe Raynaud de Lage

Prima Donna © Christophe Raynaud de Lage

Prima Donna © Christophe Raynaud de Lage

Prima Donna © Christophe Raynaud de Lage

Prima Donna © Christophe Raynaud de Lage

Prima Donna © Christophe Raynaud de Lage

Prima Donna © Christophe Raynaud de Lage

Prima Donna © Christophe Raynaud de Lage

Prima Donna © Christophe Raynaud de Lage

Prima Donna © Christophe Raynaud de Lage

Prima Donna © Christophe Raynaud de Lage

Prima Donna © Christophe Raynaud de Lage

Prima Donna © Christophe Raynaud de Lage

 

présentation

  • Régine Saint-Laurent – interprétée par l'exceptionnelle soprano québécoise Lyne Fortin – vit recluse dans son appartement depuis qu'elle a tiré un trait sur sa carrière à cause de fêlures dans la voix. Un rendez-vous fait réapparaître les démons du passé : André Letourneur, journaliste, vient l'interroger sur son parcours et son rôle fétiche, Aliénor d'Aquitaine, écrit sur mesure du temps de sa splendeur. Qui se cache derrière ce personnage de tragédie lyrique ? Marias Callas, Régine Crespin ? Inspiré par le drame intime et artistique qui guette tout chanteur, Prima Donna ne s'inspire pas seulement de personnages réels. Cet opéra écrit en français, interprété par l'Orchestre régional Avignon-Provence (sous la direction de Samuel Jean), traite d'un sujet plus profond : la perte de la voix envisagée comme un ravage de l'identité. Voilà peut-être ce qui a convaincu la photographe Cindy Sherman de prêter ses traits à la diva dans le film de Francesco Vezzoli projeté en première partie du concert et qui se poursuit avec la prestation piano-solo de Rufus Wainwright. Un spectacle qui alterne les répertoires lyriques et pop chers au musicien, conçu comme « une lettre d'amour aux grandes mélodies de la musique romantique », des sonnets de Shakespeare à Jeff Buckley ou encore Antony and the Johnsons...

    Rufus Wainwright
    Fils de Loudon Wainwright III et Kate McGarrigle, l'enfance américaine et québécoise de Rufus Wainwright (auteur, compositeur, interprète, pianiste) est bercée par la musique folk. Dès treize ans, ce surdoué compose la chanson du film Les aventuriers du timbre perdu dans lequel il joue son propre rôle. Première d'une longue série de collaborations avec le cinéma : Le Secret de Brokeback Mountain, Bridget Jones : l'âge de raison, Moulin rouge... En 1998, il publie son premier opus, Rufus Wainwright. Suivent plusieurs albums qui imposent son style sur la scène internationale : une pop sensuelle, lyrique, imprégnée de musique romantique. En 2007, il sort Release the stars, bande-originale d'une comédie musicale dont il ne resterait que les partitions et les voix et recrée le célèbre spectacle Judy, Judy, Judy, live at Carnegie Hall dont l'album, enregistré en live, lui vaut une nomination aux Grammy Awards. À la demande du Metropolitan Opera (New York), ce passionné de Verdi, Puccini ou encore de Berlioz, compose Prima Donna, un opéra en cinq actes écrit, en français pour le livret, pour un orchestre de soixante-dix musiciens. Un projet qui a donné naissance à un film et, aujourd'hui, à un concert-visuel.

    L'Orchestre régional Avignon-Provence
    Fondé au XVIIIe siècle, l'Orchestre régional Avignon-Provence n'a pas toujours été un orchestre de fosse. À l'origine, il accompagne les troupes itinérantes d'opéra qui se produisent dans le sud. Il faudra attendre 1825 et la construction d'un théâtre, sur l'emplacement actuel de l'Opéra Grand Avignon, pour que la structure se sédentarise. Depuis, l'ensemble est internationalement reconnu pour son registre éclectique - de la musique baroque à la musique contemporaine - et son formidable travail en direction du jeune public. Pianiste de premier plan, son premier chef invité, Samuel Jean, est un des spécialistes du répertoire français.

  • Distribution

    Première partie Prima Donna

    Conception, composition Rufus Wainwright
    Vidéo Francesco Vezzoli avec Cindy Sherman
    Direction artistique Clo'e Floirat
    Chef d'orchestre Samuel Jean
    Sopranos Lyne Fortin, Pauline Texier
    Ténor Antonio Figueroa
    Avec les musiciens de l'Orchestre régional Avignon-Provence

    Deuxième partie
    Concert
    : Piano, chant Rufus Wainwright

     

    Production

    Production Rufus Wainwright & Prima Donna LLC, Francesco Vezzoli, Les Visiteurs du Soir
    Avec le mécénat de Monsieur Pierre Bergé

en savoir +

En tournée