• Vous recherchez :

 
  • Filtres optionnels :

 
    • Danse avec le diable

    • Lecture / Ça va, ça va le monde !

En pratique

  • De Souleymane Bah (Guinée)

    Avec RFI

  • Jardin de la rue de Mons

    Durée : 1h

  • Dans une famille vile et corrompue, métaphore d’un pays, la fille, ceinture d’explosifs à la taille, décide une action kamikaze pour en finir ! Tic-tac. Oui ? Non ?

 

J

4

V

5

S

6

D

7

L

8

M

9

M

10

J

11

V

12

S

13

D

14

L

15

11h

M

16

M

17

J

18

V

19

S

20

D

21

L

22

M

23

en images

Jardin de la rue de Mons © Christophe Raynaud de Lage

 

présentation

  • C'est l'histoire d'une famille abandonnée par Dieu : la plus vile et la plus corrompue qui puisse exister. Pour la purger, une fille de la famille décide de se transformer en kamikaze en envoyant tout le monde à la mort, « en enfer », y compris elle-même. Elle prépare donc son attentat en se confiant à une chanteuse de cabaret qui lui rappelle qu'« il n'est jamais trop tard » pour renoncer. L'effacement total de tout le monde est-il l'ultime solution par laquelle il faut passer pour en finir avec cette éternelle danse avec le diable ? Oui. Non. Peut-être...

    Souleymane Bah est docteur en sciences de l'information et de la communication
    de l'université Lumière Lyon-2 et licencié en journalisme de l'université de
    Conakry, il mène parallèlement une carrière artistique, journalistique, politique
    et de consultant en communication, notamment pour les agences du système
    des Nations Unies en Guinée. Il s'ouvre au théâtre alors qu'il est encore lycéen
    en créant la troupe Djibril Tamsir Niane, et a depuis mis en scène un nombre
    important de pièces. Directeur de la compagnie Laborato'arts, il est notamment
    l'auteur de deux textes : Danse avec le diable et Tranchantes chroniques.

    Danse avec le Diable de Soulay Thiâ'nguel est publié aux éditions L'Harmattan (2016).

  • Distribution

    Lu par Astrid Bayiha, Swala Emati

    Conception et coordination Pascal Paradou
    Mise en voix Armel Roussel
    Collaboration artistique Valavane Koumarane
    Musique Aurélien Arnoux

    Production

    Coproduction RFI et Compagnie [e]utopia
    Avec le soutien de la SACD pour son action culturelle radiophonique, Wallonie-Bruxelles International