• Vous recherchez :

 
  • Filtres optionnels :

 
    • Outwitting the Devil

    • Danse / Spectacle

En pratique

  • Akram Khan

    Londres

  • Cour d'honneur du Palais des papes

    Création 2019

    Durée : 1h20

  • L’être humain tente désespérément de « tromper le Diable » dans cette épopée qui incite à meilleurs compréhension et usage du monde.

 

J

4

V

5

S

6

D

7

L

8

M

9

M

10

J

11

V

12

S

13

D

14

L

15

M

16

M

17

22h

J

18

22h

V

19

22h

S

20

22h

D

21

22h

L

22

M

23

en images

Outwitting the Devil © Jean-Louis Fernandez

Outwitting the Devil © Jean-Louis Fernandez

Outwitting the Devil © Jean-Louis Fernandez

Présentation d'Outwitting the Devil d'Akram Khan

Outwitting the Devil © Jean-Louis Fernandez

Outwitting the Devil © Jean-Louis Fernandez

Outwitting the Devil © Jean-Louis Fernandez

Outwitting the Devil © Jean-Louis Fernandez

Outwitting the Devil © Jean-Louis Fernandez

Outwitting the Devil © Jean-Louis Fernandez

Outwitting the Devil © Jean-Louis Fernandez

 

présentation

  • « Le diable est d'ailleurs ici purement humain. » À travers les mythes fondateurs et les traditions élémentaires de l'humanité, Outwitting the Devil, fresque socio-environnementale, questionne et percute les récits collectifs et les fragments d'histoires perdus. En cherchant à maîtriser la course folle du temps et à dompter la nature, les hommes semblent se mesurer aux dieux dans un effort vain pour tromper la mort et en oublient leur responsabilité de « transmetteurs ». Par leur désir d'immortalité, ils tentent de « se jouer du Diable ». Victimes et complices d'un monde qui épuise ses ressources trop inégalement réparties, nos sociétés évoluent dans une ambivalence entre clair et obscur, entre savoir et oubli, entre force de création et pouvoir de destruction. Sur le plateau, le chorégraphe britannique d'origine bangladaise, Akram Khan, convoque six danseurs qui, par leur diversité d'âge, de mémoire et d'histoire, deviennent les acteurs d'un rite essentiel et collectif. Danse et musique délivrent un message universel d'alerte sur la condition humaine, sur l'épuisement de la terre, dans une puissante exhortation au partage.

    Né à Londres en 1974 dans une famille bangladaise, Akram Khan est formé depuis l'âge de 7 ans au kathak, danse traditionnelle indienne. À 13 ans il joue dans le Mahâbhârata de Peter Brook. Danseur et chorégraphe, il fonde sa compagnie avec Farooq Chaudhry en 2000, un espace de créations originales mêlant tradition et gestuelle contemporaine. Ses spectacles, comme la section créée à la cérémonie des J.O. de 2012 à Londres, conjuguent vitalité et diversité grâce à ses nombreuses collaborations (Sidi Larbi Cherkaoui, Sylvie Guillem, Nitin Sawhney, Juliette Binoche, Anish Kapoor,...). Akram Khan est célébré et salué dans le monde entier ; il est pour la première fois invité au Festival d'Avignon. 

  • Distribution

    Avec Ching-Ying Chien, Andrew Pan, Dominique Petit, Mythili Prakash, Sam Pratt, James Vu Anh Pham

    Direction artistique et chorégraphie Akram Khan
    Dramaturgie Ruth Little
    Musique et son Vincenzo Lamagna
    Lumière Aideen Malone
    Scénographie Tom Scutt
    Costumes Kimie Nakano
    Texte Jordan Tannahill
    Vidéo Maxime Dos
    Collaboration artistique Mavin Khoo

    Production

    Production Akram Khan Company
    Coproduction Théâtre de Namur Centre scénique, Central (La Louvière), Festival d'Avignon, Théâtre de la Ville (Paris), Sadler's Wells Theatre (Londres), La Comédie de
    Clermont-Ferrand Scène nationale, Colours International Dance Festival 2019 (Stuttgart)
    Avec le soutien du Arts Council England
    En partenariat avec France Médias Monde

ET...