• Vous recherchez :

 
  • Filtres optionnels :

 

spectacles

 
 

Rencontres

Précédemment
 

Portrait

  • En créant avec des collaborateurs artistiques le Teatro da Vertigem, le Théâtre du Vertige, Antônio Araújo s'inscrit dans le paysage théâtral brésilien à l'endroit de la recherche et de l'expérimentation. Sa démarche est avant tout de prendre du temps : le temps nécessaire à la production et préparation d'un spectacle qui peut atteindre deux ans, le temps de jouer ce spectacle le plus longtemps possible jusqu'à trois saisons consécutives, le temps de l'envisager dans des lieux hors des murs du théâtre, dans des lieux correspondant parfaitement aux thématiques abordées. C'est ainsi que sont créés Paradis Perdu dans une église en activité de São Paulo, Le Livre de Job dans un hôpital, Apocalypse 1,11 dans une prison désaffectée, BR-3 sur un bateau circulant sur le fleuve Tietê... À travers ces spectacles, Antônio Araújo affirme la volonté de travailler avec des artistes-penseurs, et aussi un public-penseur. Hors de l'institution et hors du continent sud-américain, le Teatro da Vertigem se fait connaître à Londres, Berlin, Amsterdam, Bruxelles, Paris. C'est à partir de cette conscience des réalités européennes qu'Antônio Araújo a imaginé Dire ce qu'on ne pense pas dans des langues qu'on ne parle pas.

    JFP, avril 2014

    © portrait photo Flavio Morbach Portella