• Vous recherchez :

 
  • Filtres optionnels :

 
    • Chapelle des Pénitents blancs

Chapelle des Pénitents blancs

Chapelle des Pénitents blancs © Agnès Mellon

Chapelle des Pénitents blancs, "La Jeune Fille, le Diable et le Moulin" d'Olivier Py © Christophe Raynaud de Lage

Chapelle des Pénitents blancs, "Not Waterproof" de Julie Andrée T. © Christophe Raynaud de Lage

Chapelle des Pénitents blancs, mises en espace de Théâtre Ouvert : "Tout doit disparaître" de Frédéric Maragnani © Christophe Raynaud de Lage

Chapelle des Pénitents blancs, "La nuit tombe…" de Guillaume Vincent © Christophe Raynaud de Lage

 
  • Construite au XIVe siècle, l'Église Notre-Dame-la-Principale devient Chapelle des Pénitents blancs au début du XIXe siècle, lorsqu'elle se mue en couvent des Dominicains. La confrérie s'étant éteinte, elle est aujourd'hui une salle de spectacle affectée au Festival d'Avignon et à l'Institut supérieur des techniques du spectacle. C'est un espace clos particulièrement apprécié pour son intimité (164 places). C'est là qu'ont notamment débuté les mises en espace de textes contemporains au Festival, avec Théâtre Ouvert, dans les années 60. Depuis 2014, la Chapelle de Pénitents blancs accueille le cycle de spectacles jeune public.

    Placement libre.

    Télécharger le plan d'accès à la Chapelle des Pénitents blancs

    Adresse
    Place de la Principale
    84000 Avignon (intra-muros)