• Vous recherchez :

 
  • Filtres optionnels :

 
    • Sleep Song

    • Musique / Spectacle

En pratique

 

V

4

S

5

D

6

L

7

M

8

M

9

J

10

V

11

S

12

D

13

L

14

M

15

M

16

J

17

V

18

S

19

D

20

L

21

23h

M

22

M

23

J

24

V

25

S

26

D

27

en images

Sleep Song © Gilles Abegg

Cycle Cinq Chants © La Compagnie des Indes

Cycle Cinq Chants © Royaumont

 

présentation

  • Sleep Song (2011) a une résonance politique directe avec la guerre d'Irak, avant les bouleversements récents dans les pays arabes. Croisement de poèmes slamés ou performés, construits à partir d'interviews réalisées par le poète et performeur Mike Ladd auprès de vétérans américains, des poèmes de l'Irakien Ahmed Abdul Hussein et du vétéran américain Maurice Decaul, Sleep Song est porté par un tissu musical composé par Vijay Iyer, pianiste américain d'origine indienne, Serge Teyssot-Gay, guitariste et compositeur français, et Ahmed Mukhtar, joueur de oud de la diaspora irakienne.

    Écrivain et producteur de musique, Mike Ladd (direction artistique, poète, performeur) a reçu un M.A. de poésie à l'Université de Boston. Son travail a été publié dans de nombreux magazines littéraires, parmi lesquels Long Shot Review et Bostonia. Son travail est également présent dans les ouvrages : Swing Low, Black Men Writing ainsi que dans de nombreuses anthologies telles que Aloud : Voices from the Nuyorican Poets Café, In Defense of Mumia, Bum Rush The Page, Pour La Victoire, Everything But the Burden, Rip It Up : Essays on Black Rock in the U.S. Mike Ladd est auteur et producteur de dix albums. Il s'est produit de part le monde dans des lieux tels que le Queen Elizabeth Hall, Shepherd's Bush Empire et L'Olympia. À l'Asian Society, Mike Ladd a travaillé avec le pianiste Vijay Iyer sur In What Language, un projet au sujet des gens de couleur et de leur relation à la mondialisation dans le contexte des aéroports. Leur projet suivant, Still Life With Commentator a eu sa première à New York, à la Brooklyn Academy of Music. Il a également dirigé et produit en collaboration avec the Kitchen, Domestica: A Crooked Opera. En 2006-2007 Mike Ladd a été invité par la Fondation Royaumont à la résidence de création Slam et Souffle. Il vit actuellement à Paris avec sa femme et leurs deux enfants.

    Cycle Cinq Chants
    "L'Andalousie fut-elle là ou là-bas? Sur terre ou dans le poème?"*

    *Au dernier soir sur cette terre de Mahmoud Darwich, éditions Actes Sud, dans la traduction d'Elias Sanbar.

    Là où la musique occidentale a vu se développer l'art de la polyphonie et de l'harmonie, la musique dite arabe, plus largement celle qui s'est épanouie en terres d'Islam, est restée avant tout vocale et mélodique, fidèle à la tradition de la monodie où le chant et la voix humaine jouent les premiers rôles, avec ou sans accompagnement instrumental. Cette musique est construite sur un riche système de modes mélodiques, appelés maqâms, terme commun aux musiques arabe et turque, qui se maintient essentiellement grâce à la transmission orale. Cette musique s'est enrichie, modifiée et structurée au contact de différents patrimoines et de vieilles cultures. C'est « un impressionnant tronc commun poético-musical permettant aujourd'hui encore l'improvisation, de Marrakech à Boukhara », rappelle Frédéric Deval, directeur du programme Musiques transculturelles de la Fondation Royaumont. « Le présent fait en partie voler en éclats ce référentiel. Les lignes de fracture politique dans le monde arabe traduisent aussi en profondeur une recomposition de la sensibilité et des esthétiques. » Printemps arabe, mondialisation, internet ne sont pas étrangers à cette porosité chez des artistes dont le dialogue bouscule les appartenances culturelles, linguistiques ou religieuses, les héritages, les pratiques de transmission des savoirs artistiques. Résultat d'un compagnonnage avec la Fondation Royaumont, Cinq chants rassemble cinq créations et témoigne d'une approche partagée, d'une hybridation féconde et possible entre les cultures musicales et poétiques respectives.

    Mustapha Laribi, avril 2014

  • Distribution

    Direction artistique Mike Ladd

    Avec les auteurs et poètes performeurs Ahmed Abdul Hussein, Maurice Decaul, Mike Ladd
    Et les musiciens Vijay Iyer (compositeur, piano, électronique), Ahmed Mukhtar (oud), Serge Teyssot-Gay (guitare électrique)

en savoir +