• Vous recherchez :

 
  • Filtres optionnels :

 
    • Forbidden di sporgersi

    • Théâtre / Spectacle

En pratique

 

S

4

D

5

L

6

M

7

M

8

J

9

V

10

S

11

D

12

L

13

M

14

M

15

18h

J

16

18h

V

17

11h

18h

S

18

D

19

18h

L

20

18h

M

21

18h

M

22

18h

J

23

18h

V

24

18h

S

25

en images

Forbidden di sporgersi © Christophe Raynaud de Lage

© La Compagnie Des Indes

Forbidden di sporgersi © Christophe Raynaud de Lage

Forbidden di sporgersi © Christophe Raynaud de Lage

Forbidden di sporgersi © Christophe Raynaud de Lage

Forbidden di sporgersi © Christophe Raynaud de Lage

Forbidden di sporgersi © Christophe Raynaud de Lage

Forbidden di sporgersi © Christophe Raynaud de Lage

Forbidden di sporgersi © Christophe Raynaud de Lage

Forbidden di sporgersi © Christophe Raynaud de Lage

Forbidden di sporgersi © Christophe Raynaud de Lage

Forbidden di sporgersi © Christophe Raynaud de Lage

Forbidden di sporgersi © Christophe Raynaud de Lage

Forbidden di sporgersi © Christophe Raynaud de Lage

Forbidden di sporgersi © Christophe Raynaud de Lage

Forbidden di sporgersi © Christophe Raynaud de Lage

 

présentation

  • Pierre Meunier propose à ses fidèles équipiers une nouvelle expédition : aborder les rivages du grand monde intérieur déployé par Babouillec dans Algorithme éponyme. Dite déboussolée depuis son plus jeune âge, cette jeune auteur autiste emprunte des chemins qui ne se laissent pas cerner par les balises sociales. Son poème, exempt comme sa pensée des prétendues bonnes et dues formes, explore joyeusement le rapport entre la liberté de ses neurones et la mise en ordre que réclame tout lien avec le dehors, les autres et leurs normes. Saisi par l'élan vital qu'il recèle, Pierre Meunier, en tandem avec Marguerite Bordat, l'a choisi comme combustible d'un carnaval électrique, mécanique et acrobatique de moteurs déglingués. Toujours enclin à trouver en ce qui cloche une poésie plus riche qu'en ce qui tourne rond, le metteur en scène du sidérant banal brave hardiment l'interdiction de se pencher au-dehors et de sortir du rail. Avec Forbidden di sporgersi, on pourrait apercevoir le bout du tunnel, et mieux regarder ce qui dedans tournoie, fanfaronne et galope. Compositeur, scénographe, danseuse, comédiens et guitariste mènent l'exploration d'un cosmos forcément intérieur et dont l'obscurité se révèle éclairant.

    Pierre Meunier commence par un détour sur les pistes de cirque où il entame ses premières négociations avec la gravité. Avec la légèreté pour but, il recherche déjà l'équilibre entre matière et rire. Auprès des plus grands clowns et metteurs en scène, l'exigence le mène à considérer le plateau comme un lieu de tentatives pour des rêveries actives. Aussi, quand l'audace lui permet de concevoir ses propres spectacles, il élargit le nombre de lois physiques avec lesquelles jouer. Ces lois de la pesanteur, du frottement, du ressort, de l'ordre et du désordre font sonner autrement celles qui régissent le monde, la pensée et les rapports humains. Poétiques par le rythme, l'action, les surprises qu'elles engendrent, elles se distinguent mais aussi s'inspirent des formules d'experts et des dispositifs expérimentaux du domaine scientifique que l'artiste fréquente en buissonnier. Guettant toujours la norme et ses dysfonctionnements, Pierre Meunier travaille le regard neuf et l'étonnement joyeux devant ce qui semble inerte.

    Scénographe, costumière, conceptrice de marionnettes et de masques, Marguerite Bordat collabore notamment aux spectacles de Joël Pommerat, Bérangère Vantusso, Éric Lacascade, Pierre-Yves Chapalain, Lazare. Embarquée pour la création du Tas dès 2001, Marguerite Bordat est devenue un membre précieux de l'équipage de la Belle Meunière pour qui, au poste de vigie, elle prévient les écueils et indique des voies de réinvention. Elle forme désormais avec Pierre Meunier le duo rêveur et concepteur de leurs aventures théâtrales.

    Si Hélène Nicolas choisit d'accoler à son pseudonyme, Babouillec, la mention « autiste sans paroles », peut-être est-ce pour mieux souligner combien son dire est singulier et dénué de paroles entendues et reprises, plurielles et galvaudées. Gardée comme un trésor jusqu'à l'âge de vingt ans, son intériorité décide un jour de se montrer : Babouillec laisse entendre qu'elle sait lire et écrire. Alors débute le jeu entre elle et le code commun que forme l'alphabet. D'une façon évidemment inouïe, Babouillec exprime le risque et le plaisir que l'artiste rencontre lorsqu'enfin s'ouvre une voie/x...

  • Distribution

    Texte Babouillec
    Conception Pierre Meunier et Marguerite Bordat
    Fabrication collective
    Lumière Bruno Goubert
    Son Hans Kunze avec 
    la collaboration de Géraldine Foucault

    Avec
    Frédéric Kunze, Pierre Meunier, Satchie Noro, Jean-François Pauvros

    Production

    Production La Belle Meunière
    Coproduction Festival d'Avignon, La Comédie de Clermont-Ferrand Scène nationale, le TJP Strasbourg Centre dramatique national d'Alsace-Strasbourg, Culture Commune Scène nationale du bassin minier du Pas-de-Calais, La Filature Scène nationale de Mulhouse, la CCAS
    Avec le soutien de La Manufacture Centre dramatique national Nancy-Lorraine, du ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Auvergne, du Conseil régional d'Auvergne, du Conseil général de l'Allier Forbidden di sporgersi bénéficie du soutien à la production et à la diffusion du Fonds SACD Théâtre.
    Co-accueil La Chartreuse de Villeneuve lez Avignon

en savoir +

En tournée

  • Strasbourg
  • du 25-11-2015
    au 27-11-2015
  • TJP
    Centre dramatique national d'Alsace