• Vous recherchez :

 
  • Filtres optionnels :

 
    • ARCHIVES 2015 / L'amour et les forêts

    • Musique - Littérature / Spectacle
    • L'amour et les forêts

    • Musique - Littérature / Spectacle

En pratique

 

S

4

D

5

L

6

M

7

M

8

J

9

V

10

S

11

D

12

L

13

M

14

M

15

J

16

V

17

S

18

D

19

22h

L

20

M

21

M

22

J

23

V

24

S

25

en images

L'amour et les forêts © Christophe Raynaud de Lage

L'amour et les forêts © Christophe Raynaud de Lage

L'amour et les forêts © Christophe Raynaud de Lage

L'amour et les forêts © Christophe Raynaud de Lage

L'amour et les forêts © Christophe Raynaud de Lage

L'amour et les forêts © Christophe Raynaud de Lage

L'amour et les forêts © Christophe Raynaud de Lage

 

présentation

  • « Noire et pourtant lumineuse » selon Baudelaire, non, aujourd'hui l'encre de la mélancolie n'est pas sèche. Et c'est le mariage du rock et de la littérature qui revoit sa chimie. Le rock, c'est celui de Feu! Chatterton, récente et fulgurante révélation de la scène francophone. Le jeune quintet parisien sur lequel plane les ombres tutélaires de Television, Radiohead, Gainsbourg ou encore Bashung s'est fait connaître en propulsant son lyrisme libertaire dans la sphère électrique. La littérature, c'est celle d'Éric Reinhardt, de L'amour et les forêts, son dernier roman social, son premier récit intime. L'histoire de Bénédicte Ombredanne qui tente de fuir la violence conjugale dans les bras d'un autre, sans jamais y arriver. Ensemble, ils auraient pu écrire un album concept. Chanteur, auteur et musiciens ont préféré un concert qui hybride écritures et présences, entremêle voix et timbres, et interroge « les désespérances d'un siècle encore nouveau mais déjà usé. » Pour beaucoup, la mélancolie est ce mal maudit que le contact avec la nature transforme en vertiges poétiques. À travers ce spectacle, le groupe éphémère dit non au néant, oui à l'être, sans oublier que, parfois, son courage se brise sur les fers de la réalité.

    Éric Reinhardt publie son premier roman,Demi-sommeil, en 1998. Avec Le Moral des ménages (2002) et Existence (2004), il se fait connaître pour ses récits féroces et sarcastiques qui radioscopient des personnages de la classe moyenne maltraités par le diktat de la réussite sociale. Sujet qu'il développe dans Cendrillon (2007) et Le Système Victoria (2011), en évoquant la mondialisation et le monde de la finance versus l'intérêt général, l'unicité de l'individu et la recherche de la beauté. Dramaturge, il écrit une pièce courte sur le thème de l'argent, Leverage de quatre (2009), à la demande de la comédie-Française, et le livret d'un ballet d'Angelin Preljocaj, Siddharta, pour l'Opéra Bastille (2009). Sa pièce Élisabeth ou l'Équité a été montée en 2013 par Frédéric Fisbach au Théâtre du Rond-Point. Adepte des croisements artistiques, il a participé à plusieurs lectures-spectacles avec Marie-Agnès Gillot ou encore Bertrand Belin. En 2012, Éric Reinhardt reçoit un Globe de cristal d'honneur pour l'ensemble de son oeuvre. En 2014, son dernier roman, L'amour et les forêts, est couronné par le prix Renaudot des lycéens, le prix du roman France Télévisions, puis par le prix des étudiants France Culture-Télérama 2015.

    FEU!CHATTERTON
    Arthur (plume et voix), Clément et Sébastien (guitares, claviers et composition) se connaissent depuis le lycée. Pendant onze ans, ils cherchent une identité musicale en mélangeant slam, jazz et fusion avant de se tourner vers le rock indépendant et littéraire. Le groupe naît en 2011 et emprunte son nom à un jeune poète tourmenté, Thomas Chatterton, dont le suicide – peint par Henry Wallis et dépeint par Alfred 
    de Vigny – marque l'histoire du romantisme. Un an plus tard, Antoine (basse) et Raphaël (batterie) rejoignent le groupe qui connaît alors un grand succès avec La Mort dans la pinède, véritable déclaration d'intention. Sur scène, Feu! Chatterton est révélé lors de ses prestations aux festivals des Francofolies et Rock en Seine. En 2014, les artistes reçoivent le Prix Chorus qui leur permet d'autoproduire deux extended play et leur deuxième clip, La Malinche. Poésie, rock progressif, orchestrations entraînantes : leur musique profonde et dansante fascine parce qu'elle brouille ses pistes autant qu'elle redimensionne le format de la chanson française.

    L'AMOUR ET LES FORÊTS 
    Professeure de lettres idéaliste captivée par l'univers de Villiers de l'Isle-Adam, Bénédicte Ombredanne raconte à un écrivain le supplice qu'elle subit au quotidien, humilée par son mari manipulateur et sadique, encore plus violent depuis qu'elle a tenté de regagner, deux ans plus tôt, le contrôle de sa vie. Comment peut-on, presque par inadvertance, à force de petites capitulations, se retrouver dans une existence étrangère à ses aspirations les plus profondes ? C'est ce que montre le destin de cette tragique héroïne d'aujourd'hui.

  • Distribution

    Texte Éric Reinhardt
    Musique Feu! Chatterton

    Avec Éric Reinhardt lecture
    et Arthur chant
    Sébastien guitare et claviers,
    Clément guitare et claviers,
    Antoine basse,
    Raphaël batterie

    Production

    Production Asterios Spectacles /
    Co-accueil Festival d'Avignon-France Culture
    Avec le soutien de la Sacem

en savoir +