• Vous recherchez :

 
  • Filtres optionnels :

 
    • Richard III

    • Théâtre / Spectacle

En pratique

  • de William Shakespeare

    Mise en scène THOMAS OSTERMEIER

    Berlin

  • > Opéra Grand Avignon

    Création 2015

    Spectacle en allemand surtitré en français 

    Durée : 2h30

  • Tarifs : de 28€ à 10€

    Places en vente le soir même des représentations : billetterie sur place à l'Opéra ouverte 1 heure avant le début de spectacle.

    "Richard III" fera l'objet de captations les 11 et 12 juillet pour diffusion le 13 juillet à 22h40 sur ARTE

 

S

4

D

5

L

6

18h

M

7

18h

M

8

18h

J

9

18h

V

10

S

11

18h

D

12

18h

L

13

18h

M

14

18h

M

15

J

16

18h

V

17

18h

S

18

18h

D

19

L

20

M

21

M

22

J

23

V

24

S

25

en images

Richard III © Christophe Raynaud de Lage

© La Compagnie Des Indes

© Theatre-contemporain.net

Richard III © Christophe Raynaud de Lage

Richard III © Christophe Raynaud de Lage

Richard III © Christophe Raynaud de Lage

Richard III © Christophe Raynaud de Lage

 

présentation

  • Incarnation du mal absolu, alliant la laideur du corps à la noirceur de l'âme, tel apparaît souvent le roi Richard. Réussissant à séduire par la parole, ce véritable élève de Machiavel est un manipulateur de génie au centre de toutes les machinations politiques qui ensanglantent la cour d'Angleterre. Héros vénéneux, pervers, toujours fascinant, à l'égal d'un Iago ou d'une Lady Macbeth, il a traversé les siècles et a gardé son énigme. Thomas Ostermeier s'en empare aujourd'hui, dans une nouvelle traduction de Marius von Mayenburg qui privilégie le sens à l'exactitude de la forme, passant du vers à la prose, pour faire entendre un Richard III qui, derrière l'image d'un tueur en série, apparaît comme un révélateur des instincts cachés en tout homme. Ce roi comédien, interprété par Lars Eidinger, met son talent à réaliser sur la scène ce que, peut-être, nous aimerions, par moment, réaliser dans la vie. Il crée avec le spectateur une complicité troublante qui permet d'entendre autrement cette fresque sanglante, inquiétante et bouleversante. Une fois encore, Thomas Ostermeier réussit à faire du plateau de théâtre le lieu où l'on peut mettre le passé au présent.

    Après des études de mise en scène à Berlin dans les années 1980, Thomas Ostermeier se fait connaître en devenant le directeur artistique de la Baracke, scène associée au Deutsches Theater entre 1996 et 1999. Il y présente des auteurs contemporains allemands ou anglo-saxons et rencontre un immense succès. En septembre 1999, à 31 ans, il devient codirecteur artistique de la Schaubühne où il poursuit son travail de découvreur de textes nouveaux. Marius von Mayenburg, Lars Norén, Sarah Kane, Jon Fosse, Caryl Churchill rejoignent Georg Büchner, Bertolt Brecht, Henrik Ibsen, Frank Wedekind et William Shakespeare dans le répertoire du théâtre. Classiques ou modernes, ces textes sont toujours réinterprétés et intégrés dans la réalité de l'Allemagne réunifiée et d'une Europe officiellement unie. Pourtant les pièces, à l'image des états, demeurent morcelées et soulignent la réalité d'un monde où les conflits se multiplient et dans lequel la barbarie n'a pas disparu. Le théâtre engagé, vivant, critique et généreux de Thomas Ostermeier se préoccupe autant de la place de l'homme dans la société que des grands questionnements intemporels.

    Richard III est une des pièces de jeunesse de William Shakespeare. Elle a été composée en 1592-1593, immédiatement après la trilogie Henri VI dont elle pourrait constituer une quatrième partie. Son récit est celui de la fin de la guerre civile dite des Deux Roses qui déchira l'Angleterre de 1454 à 1485. La rivalité entre les familles Lancastre et York trouve en effet son épilogue dans la bataille de Bosworth. Dans la scène finale de Richard III, le roi éponyme trouve la mort sous l'épée de Henri Tudor qui montera sur le trône sous le nom d'Henri VII.

  • Distribution

    Mise en scène Thomas Ostermeier
    Traduction Marius von Mayenburg
    Scénographie Jan Pappelbaum
    Dramaturgie Florian Borchmeyer
    Musique Nils Ostendorf
    Lumière Erich Schneider
    Vidéo Sébastien Dupouey
    Costumes Florence von Gerkan, Ralf Tristan Scezsny
    Marionnettes Susanne Claus, Dorothee Metz
    Chorégraphie du combat René Lay
    Surtitrage Uli Menke

    Thomas Bading Edward, Le Lord-Maire de Londres, Deuxième assassin
    Robert Beyer Catesby, Margaret, Premier assassin
    Lars Eidinger Richard III
    Christoph Gawenda Clarence, Dorset, Stanley, Prince de Galles (marionnette)
    Moritz Gottwald Buckingham
    Jenny König Lady Anne
    Laurenz Laufenberg Rivers, York (marionnette)
    Eva Meckbach Elizabeth
    Sebastian Schwarz Hastings, Brakenbury, Ratcliff
    et le batteur Thomas Witte 

    Production

    Production Schaubühne (Berlin)

en savoir +