• Vous recherchez :

 
  • Filtres optionnels :

 
    • Au cœur

    • Danse - Jeune public / Spectacle

En pratique

 

M

6

J

7

15h

V

8

15h

S

9

15h

D

10

L

11

M

12

M

13

J

14

V

15

16h

S

16

16h

D

17

16h

L

18

M

19

M

20

J

21

19h

V

22

19h

S

23

19h

D

24

en images

Au coeur à la Chapelle des Pénitents-Blancs © Christophe Raynaud de Lage

Au coeur à la Chapelle des Pénitents-Blancs © Christophe Raynaud de Lage

Au coeur à la Chapelle des Pénitents-Blancs © Christophe Raynaud de Lage

Au coeur à la Chapelle des Pénitents-Blancs © Christophe Raynaud de Lage

Au coeur à la Chapelle des Pénitents-Blancs © Christophe Raynaud de Lage

Au coeur à la Chapelle des Pénitents-Blancs © Christophe Raynaud de Lage

Au coeur à la Chapelle des Pénitents-Blancs © Christophe Raynaud de Lage

Au coeur à la Chapelle des Pénitents-Blancs © Christophe Raynaud de Lage

Au coeur à la Chapelle des Pénitents-Blancs © Christophe Raynaud de Lage

Au coeur à la Chapelle des Pénitents-Blancs © Christophe Raynaud de Lage

Au coeur à la Chapelle des Pénitents-Blancs © Christophe Raynaud de Lage

Au coeur à la Chapelle des Pénitents-Blancs © Christophe Raynaud de Lage

Au coeur à la Chapelle des Pénitents-Blancs © Christophe Raynaud de Lage

Au coeur à la Chapelle des Pénitents-Blancs © Christophe Raynaud de Lage

Au coeur à la Chapelle des Pénitents-Blancs © Christophe Raynaud de Lage

Répétition de Au coeur au Studio de la Chartreuse © Christophe Raynaud de Lage

Répétition de Au coeur au Studio de la Chartreuse © Christophe Raynaud de Lage

Répétition de Au coeur au Studio de la Chartreuse © Christophe Raynaud de Lage

Répétition de Au coeur à la Collection Lambert © Tiphanie Romain et Fanny Paoli / Collection Lambert

360° : Au coeur - Thierry Thieû Niang © Bachibouzouk - France Télévisions - Festival d’Avignon - Festival d’Aix -2016

 

présentation

  • L'image d'un jeune corps à terre. Est-il mort ou vivant ? Sommes-nous sur une plage voisine, dans un jardin ou une cour de récréation ? Comme beaucoup, Thierry Thieû Niang a été ému par les photographies d'enfants échoués ces derniers mois, ces derniers jours. Attentif, il l'est aussi lorsqu'il observe les poètes solitaires, les indiens dans les forêts, les tentatives des grimpeurs à mains nues, celles des apprentis comédiens ou encore des aînés qui prennent leur cadet par la main. Pour le chorégraphe, l'enfance est le territoire de l'art, le moment des prémices, des essais, des apprentissages et de tous les possibles. Un temps où l'on peut aussi s'effondrer et renaître. Ces derniers mois, au cours d'ateliers à la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon et à la Collection Lambert, Thierry Thieû Niang a rencontré de jeunes avignonnais. Certains d'entre eux et d'autres se sont retrouvés à la FabricA du Festival d'Avignon, en janvier. Expérimentés ou novices, ils forment déjà une communauté singulière et « avouable »  en mouvement. Leur fragilité et leur engagement nous parlent d'éclosions, de chutes, de pertes et de consolations. Ils partagent le plateau avec un jeune musicien, Robin Pharo, qui rythme la cérémonie, tantôt guide, tantôt témoin. Les sonorités de sa viole de gambe relient des temps anciens et à venir, installant les treize jeunes gens dans un présent suspendu dont l'intensité vibrera longtemps, grâce aux mots de l'écrivain Linda Lê et les mots-néons de Claude Lévêque, créés pour l'occasion.

    Thierry Thieû Niang
    Dès les premières minutes de sa rencontre avec les jeunes interprètes de Au coeur, Thierry Thieû Niang interpelle chacun par son prénom. Un signe de reconnaissance, la marque d'une extrême attention. Chacun est une personne. Instituteur et psychomotricien de formation, le chorégraphe sait organiser les conditions du mouvement et de l'échange à venir car depuis longtemps, il cherche pour et avec tous les corps. Avec des enfants, des personnes âgées, des autistes ou des prisonniers, il crée des espaces où chacun peut exister avec les autres. Et raconte à tous que la danse est une joie simple et que marcher avec l'autre est déjà une manière d'être au monde. Un projet de vie. Aussi, il fédère autour de lui des artistes de tous horizons : Camille Dalmais, Linda Lê, Robin Pharo et Claude Lévêque pour ce nouveau projet ; Marie Desplechin, Ariane Ascaride, Anne Alvaro, Audrey Bonnet, Pierre Guyotat, Patrick Autréaux, Vincent Dissez et Philippe Forget, à d'autres occasions. Il collabore également au travail de metteurs en scène de théâtre et d'opéra – il a accompagné Patrice Chéreau sur ses dernières créations –, de chanteurs et de plasticiens. Du Printemps, créé au Festival d'Avignon en 2011 avec 25 amateurs âgés de 60 à 90 ans, a été présenté dans le monde entier, intégrant à chaque étape des interprètes locaux à la distribution.

    Claude Levêque
    De la pyramide du Louvre à l'école Pierre Budin dans le quartier de la Goutte d'Or à Paris, Claude Lévêque crée ses oeuvres pour des lieux et avec eux. Des oeuvres d'atmosphère, où des néons vibrants, mots d'enfants, ombres et objets du quotidien ouvrent des brèches dans le réel, souvent inquiétantes, parfois joyeuses, toujours vertigineuses. Depuis le début des années 1980, il présente son travail dans les plus grands musées et biennales d'art contemporain. Parmi ses installations emblématiques, J'ai rêvé d'un autre monde peut être découvert à Avignon, à la Collection Lambert. Pour Au coeur, Claude Lévêque a souhaité se laisser inspirer par la poésie quelquefois sérieuse des enfants...

  • Distribution

    Chorégraphie Thierry Thieû Niang
    Scénographie Claude Lévêque
    Texte Linda Lê
    Musique Robin Pharo
    Chants travaillés Camille Dalmais
    Lumières et régie Jimmy Boury

    Avec en alternance Pauline Abossolo, Eliott Allwright, Zoé Clément, Camille Deniau, Camille Dufour, Shana Lempereur, Timothée Lopacki, Loris Mercatelli, Anna Mazzia, Quentin Maximim, Mathieu Maximin, Dorine Parma, Pierre Tailleferd
    et le musicien Robin Pharo (viole de gambe)

    Production

    Production Festival d'Avignon en collaboration avec Augurart
    Coproduction Collection Lambert en Avignon, Chartreuse de Villeneuve lez Avignon, Le Phare Centre chorégraphique national du Havre Normandie, Viadanse Centre chorégraphique national de Franche-Comté à Belfort, Les 2 Scènes Scène nationale de Besançon, Théâtre Gérard Philipe Centre dramatique national de Saint-Denis, Théâtre Paris-Villette
    Avec le soutien de la Spedidam, de la Fondation BNP Paribas, de la SACD et de King's Fountain
    Avec l'aide d'agnès b.
    Résidences à la FabricA du Festival d'Avignon, à La Chartreuse de Villeneuve lez Avignon et à la Collection Lambert 

en savoir +