• Vous recherchez :

 
  • Filtres optionnels :

 
    • Les Damnés

    • Théâtre / Spectacle
    • Les Damnés

    • Théâtre / Spectacle

En pratique

  • d'après Luchino Visconti, Nicola Badalucco et Enrico Medioli

    Mise en scène IVO VAN HOVE

    Paris

  • > Cour d'honneur du Palais des papes

    Création 2016

    Durée : 2h10

  • Certaines scènes de ce spectacle sont susceptibles de heurter la sensibilité des plus jeunes.

 

M

6

22h

J

7

22h

V

8

22h

S

9

22h

D

10

L

11

22h

M

12

22h

M

13

22h

J

14

23h

V

15

22h

S

16

22h

D

17

L

18

M

19

M

20

J

21

V

22

S

23

D

24

en images

Les Damnés © Christophe Raynaud de Lage

Les Damnés © Christophe Raynaud de Lage

Les Damnés © Christophe Raynaud de Lage

Les Damnés © Christophe Raynaud de Lage

Les Damnés © Christophe Raynaud de Lage

Les Damnés © Christophe Raynaud de Lage

Les Damnés © Christophe Raynaud de Lage

Les Damnés © Christophe Raynaud de Lage

Les Damnés © Christophe Raynaud de Lage

Les Damnés © Christophe Raynaud de Lage

Les Damnés © Christophe Raynaud de Lage

Les Damnés © Christophe Raynaud de Lage

Les Damnés © Christophe Raynaud de Lage

Les Damnés © Christophe Raynaud de Lage

Les Damnés © Christophe Raynaud de Lage

Les Damnés © Christophe Raynaud de Lage

Les Damnés © Christophe Raynaud de Lage

Les Damnés © Christophe Raynaud de Lage

Les Damnés © Christophe Raynaud de Lage

Les Damnés © Christophe Raynaud de Lage

 

présentation

  • Invité par la Comédie-Française à diriger des acteurs de la troupe, Ivo van Hove a choisi de mettre en scène Les Damnés. Partant du scénario – sans se référer au film réalisé par Visconti – il raconte, dans un spectacle à la scénographie proche de l'installation, l'histoire de la famille Essenbeck à l'heure du triomphe des nazis en Allemagne. Pour protéger leurs intérêts, ces maîtres de la sidérurgie ne voient d'autre alternative que de s'allier au nouveau régime et assassinent leur patriarche, le vieux baron Joachim, que cette idée répugne. D'intrigues en manipulations, de trahisons en meurtres, la désignation du nouveau patron des aciéries va générer un véritable rituel de célébration du Mal, rituel où la perversion des rapports entre les individus fait écho à la cruauté et la brutalité du contexte politique. Dans cette lutte pour la survie, contre toute attente, Martin – le fils pédophile et incestueux de la puissante baronne Sophie – parviendra à éliminer tous ses adversaires, devenant un serviteur zélé du régime prêt à régner sur l'empire hérité. Pour cela, il accepte de payer le prix fort : la froideur d'une vie d'où l'amour, la bonté et la beauté ont irrémédiablement disparu.

    Ivo van Hove
    Directeur artistique depuis 2001 du Toneelgroep Amsterdam, l'une des compagnies théâtrales les plus inventives d'Europe, Ivo van Hove a mis en scène une centaine de spectacles, parmi lesquels figurent aussi bien des pièces du répertoire classique et contemporain que des opéras et des adaptations de romans et de films. Dans son répertoire, Shakespeare (dont il avait présenté en 2008 au Festival d'Avignon Tragédies romaines), Molière, Goldoni, Schiller, Ibsen, O'Neill, Camus, Miller, Koltès, Duras, Müller, Jon Fosse ou encore Tony Kushner côtoient Verdi, Wagner, Berg, Janacek ou Mozart, mais aussi Visconti, Pasolini, Bergman ou Cassavetes. En 2014, il présentait dans la cour du Lycée Saint-Joseph The Fountainhead d'après le roman de Ayn Rand. Accordant une importance primordiale à l'espace scénique, directeur d'acteurs soucieux de voir se combiner en eux l'intelligence des mots et celle des émotions, Ivo van Hove s'est toujours engagé dans un théâtre plus subversif que politique, un théâtre loin de toute position morale, qui n'hésite pas à soulever des questions dangereuses et permet de faire « l'expérience de nos peurs les plus profondes et de nos espoirs les plus chers ».

    La Comédie-Française
    Riche de trois siècles d'histoire, la Comédie-Française fait vivre, grâce à sa troupe permanente, un répertoire classique et contemporain, français et étranger. Le temps est loin où les acteurs de la Comédie-Française n'étaient majoritairement recrutés qu'au sein des élèves sortant du Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris, ou de l'ex-rue Blanche, devenue Ensatt. Les 39 sociétaires et 20 pensionnaires actuels de la troupe viennent des horizons les plus divers, parfois de l'étranger. Simul et singulis – être ensemble et être soi-même – leur carrière évolue au fil des rencontres avec les metteurs en scène invités à travailler avec eux. Chacun de ces rendez-vous est unique, façonne leur art du jeu et contribue à renforcer la personnalité de cette troupe unique en France.

  • Distribution

    Mise en scène Ivo van Hove
    Scénographie et lumière Jan Versweyseld
    Costumes An d'Huys
    Vidéo Tal Yarden
    Musique et concept sonore Eric Sleichim 
    Dramaturgie Bart van den Eynde

    Avec la Troupe de la Comédie-Française : Sylvia Bergé, Éric Génovèse, Denis Podalydès, Alexandre Pavloff, Guillaume Gallienne, Elsa Lepoivre, Loïc Corbery, Adeline d'Hermy, Clément Hervieu-Léger, Jennifer Decker, Didier Sandre, Christophe Montenez
    Et Basile Alaïmalaïs, Sébastien Baulain, Thomas Gendronneau, Ghislain Grellier, Oscar Lesage, Stephen Tordo, Tom Wozniczka
    Avec Bl!ndman [Sax] : Koen Maas, Roeland Vanhoorne, Piet Rebel, Raf Minten

    Production

    Production Comédie-Française
    Avec le mécénat de Grant Thornton et de Monsieur et Madame Henry Hermand
    Avec le soutien de la Spedidam au Festival d'Avignon

    Le scénario Les Damnés est paru dans le n°634 de la revue L'Avant-Scène Cinéma.
    Les Damnés fait l'objet d'une Pièce (dé)montée, dossier pédagogique réalisé par Canopé. 

    Le spectacle sera diffusé sur France 2 le 10 juillet à 22h10 (disponible en audiodescription), puis sur Culturebox pendant 6 mois.

en savoir +

En tournée