• Vous recherchez :

 
  • Filtres optionnels :

 
    • ARCHIVES 2016 / Parfois le vide

    • Lecture / Ça va, ça va le monde !
    • Parfois le vide

    • Lecture / Ça va, ça va le monde !

En pratique

 

M

6

J

7

V

8

S

9

D

10

L

11

M

12

M

13

J

14

V

15

S

16

D

17

11h

30

L

18

M

19

M

20

J

21

V

22

S

23

D

24

en images

Jardin de la rue Mons © Agnès Mellon

 

présentation

  • Un personnage, entre les eaux et le ciel, parfois oiseau, souvent noyé/nageur. Il va vers, ou peut-être qu'il fuit... on dit qu'il migre. Appartient-il à une terre, à un pays ? Mais il n'y a de plus de pays depuis que les dirigeants ont tout vendu, l'eau comme l'air, les dessous de terre comme les frontières, les dessous de ciel comme les horizons. Un personnage, entre les eaux et le ciel, parfois rêve, souvent utopie/illusion. Il va vers, ou peut-être qu'il dérive... on dit qu'il envahit. Il converse avec son double noyé dans l'ombre et l'obscur. Ecrit pour le théâtre et la musique, Raharimanana reprend ainsi la tradition malgache des maîtres de la parole : reprendre voix et musique sur le récit du monde. 

    Avec cette exclamation, ce salut, « Ça va, ça va le monde ! », RFI invite spectateurs et auditeurs à appréhender l'actualité du monde par les mots du théâtre. Pour la quatrième année, RFI propose un cycle de lecture de six textes d'auteurs contemporains francophones issus d'Afrique, du Proche-Orient et de l'Océan indien. Ces créations sont à entendre tous les matins dans le jardin de la rue de Mons puis sur les ondes de la radio mondiale au cours de l'été. Grâce à des auteurs confirmés ou à découvrir, avec le plus souvent des textes inédits, l'objectif est d'inviter les spectateurs et les auditeurs à croiser les imaginaires et à entendre d'autres histoires du monde. Le cycle « ça va, ça va le Monde ! » est coordonné par Pascal Paradou et dirigé par le metteur en scène Armel Roussel dont la compagnie (e)utopia3 participe à la production.

    Ces lectures en public sont également diffusées sur les antennes de RFI à partir du 24 juillet : Fréquence Paris - 89 FM et sur rfi.fr

  • Distribution

    Lu par l'auteur avec Tao Ravao (kabosy, valiha), Jean-Christophe Feldhandler (percussions) et Géraldine Keller (chant)

    Production

    Coproduction le Festival d'Avignon
    Avec le soutien de la SACD dans le cadre de son action culturelle radiophonique

en savoir +