• Vous recherchez :

 
  • Filtres optionnels :

 
    • DANS LES RUINES D'ATHÈNES

    • Théâtre / Spectacle
    • DANS LES RUINES D'ATHÈNES

    • Théâtre / Spectacle

En pratique

 

J

6

V

7

S

8

D

9

20h

30

L

10

20h

30

M

11

20h

30

M

12

J

13

20h

30

V

14

20h

30

S

15

20h

30

D

16

L

17

M

18

M

19

J

20

V

21

S

22

D

23

L

24

M

25

M

26

en images

Dans les ruines d'Athènes © Christophe Raynaud de Lage

Dans les ruines d'Athènes © Christophe Raynaud de Lage

Dans les ruines d'Athènes © Christophe Raynaud de Lage

Dans les ruines d'Athènes © Christophe Raynaud de Lage

Dans les ruines d'Athènes © Christophe Raynaud de Lage

Dans les ruines d'Athènes © Christophe Raynaud de Lage

Dans les ruines d'Athènes © Christophe Raynaud de Lage

Dans les ruines d'Athènes © Christophe Raynaud de Lage

Dans les ruines d'Athènes © Christophe Raynaud de Lage

Dans les ruines d'Athènes © Christophe Raynaud de Lage

Dans les ruines d'Athènes © Christophe Raynaud de Lage

Dans les ruines d'Athènes © Christophe Raynaud de Lage

Dans les ruines d'Athènes © Christophe Raynaud de Lage

 

présentation

  • Double discours et multiplicité des points de vue. Dans une scénographie en forme de temple corinthien, Dans les ruines d'Athènes joue de l'actualité grecque et pose d'emblée le factice et le leurre comme échappatoires à la réalité. Ensevelis sous ce que l'on pourrait nommer les décombres des discussions de l'Union européenne et du Fonds monétaire international, des citoyens athéniens choisissent de s'enfermer dans un studio de téléréalité et caressent l'espoir d'en sortir vainqueurs. Leur lot : l'effacement de leur dette bancaire. Entre satire et drame antique, ces personnages aux noms de héros tragiques questionnent le politique et l'économique mais aussi leur hérédité et le besoin généralisé de catharsis et de mise à mort. « Parthenon story » est un huis-clos hors scène retransmis en direct sur des écrans pendant que les événements historiques sont joués par les hautes institutions européennes. Face à la fiction mythologique et à l'actualité brûlante, le public est non seulement invité à regarder mais aussi à influencer le déroulement du spectacle par le biais d'un vote. Spectateur, téléspectateur, acteur, citoyen, joueur... Quels sont nos rôles ? Une proposition qui fait bouger les lignes et demande à chacun de se responsabiliser, si ce n'est se déplacer.

     

    Julie Bertin
    Après des études de philosophie à l'Université Paris I-Sorbonne, Julie Bertin entre à l'école du Studio Théâtre d'Asnières en 2009, pour intégrer le Conservatoire national supérieur d'art dramatique deux ans plus tard. Elle commence son travail de metteuse en scène en adaptant L'Éveil du printemps de Frank Wedekind, puis en créant Berliner Mauer : vestiges avec Jade Herbulot. La compagnie qu'elles fondent, Le Birgit Ensemble, crée des spectacles qui questionnent et retracent l'histoire de l'Europe de 1945 à nos jours. Elles créent leur deuxième spectacle Pour un Prélude en 2015, et terminent une tétralogie intitulée Europe, mon amour avec les spectacles Memories of Sarajevo et Dans les ruines d'Athènes créés au 71e Festival d'Avignon. En tant que comédienne, Julie Bertin joue dans Le Dilemme du poisson-chat, texte écrit et mis en scène par Kevin Garnichat au Studio Théâtre d'Asnières, puis dans L'Héritier de village, par Sandrine Anglade créé au centre Georges Simenon à Rosny-sous-Bois et en tournée en 2016 et 2017.

     

    Jade Herbulot
    À l'instar de sa co-équipière, Jade Herbulot après des études de lettres modernes à l'École normale supérieure de Lyon, entre à l'école du Studio Théâtre d'Asnières. Là, elle y rencontre Clara Hédouin avec qui elle adapte et met en scène Les Trois Mousquetaires – La série d'après Alexandre Dumas sous la forme d'un théâtre-feuilleton présenté dans des espaces publics. Après sa formation au Conservatoire national supérieur d'art dramatique, et avec la fondation du Birgit Ensemble en 2013 avec Julie Bertin, leur envie est de faire fi du quatrième mur et du contemplatif au théâtre et d'utiliser le rapport direct et la participation du spectateur comme stratégies de mise en scène. Leur compagnie s'ouvre à une génération née entre 1986 et 1990 dont la compréhension du monde et de l'actualité les lient dans le travail. En tant que comédienne, Jade Herbulot joue notamment au Théâtre des Quartiers d'Ivry dans La Double Inconstance de Marivaux, mis en scène par Adel Hakim (2015) et au Théâtre de Belleville et en tournée dans Iliade adapté et mis en scène par Pauline Bayle (2016).

  • Distribution

    Conception et mise en scène Julie Bertin et Jade Herbulot / Le Birgit Ensemble
    Musique Grégoire Letouvet, Romain Maron
    Scénographie Camille Duchemin
    Lumières Grégoire de Lafond
    Vidéo, multimédia Pierre Nouvel
    Son Lucas Lelièvre
    Costumes Camille Aït-Allouache
    Assistanat à la mise en scène Margaux Eskenazi

    Avec Eléonore Arnaud, Julie Bertin, Lou Chauvain, Pauline Deshons, Pierre Duprat,
    Anna Fournier, Kevin Garnichat, Jade Herbulot, Lazare Herson-Macarel, Timothée Lepeltier, Élise Lhomeau, Antoine Louvard, Estelle Meyer, Morgane Nairaud, Loïc Riewer, Marie Sambourg

    Production

    Production Le Birgit Ensemble
    Coproduction Festival d'Avignon, MC2 : Grenoble, Scène nationale d'Aubusson, Théâtre des Quartiers d'Ivry Centre dramatique national du Val-de-Marne, La Pop, La Comédie de Caen Centre dramatique national, TU-Nantes, Théâtre de Châtillon, Le POC d'Alfortville, Théâtre Gérard Philipe de Champigny-sur-Marne, Les Plateaux Sauvages (Paris), Copilote
    Avec le soutien de la Drac Île-de-France, Conseil départemental du Val-de-Marne, Spedidam, SACD, et pour la 71e édition du Festival d'Avignon : Adami, Spedidam
    Avec la participation du Jeune théâtre national

en savoir +

En tournée

  • Grenoble
  • du 03-03-2018
    au 04-03-2018
  • MC2:

ET...

 
 
 
  • Théâtre et pouvoir

  • Avec Théâtre/Public

    • Site Louis Pasteur Supramuros de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse
    • Durée : 1h30