• Vous recherchez :

 
  • Filtres optionnels :

 
    • LES PARISIENS

    • Théâtre / Spectacle
    • LES PARISIENS

    • Théâtre / Spectacle

En pratique

  • de Olivier Py

    Olivier Py

    Avignon

  • > La FabricA

    Création 2017

    Durée : 4h30 estimées entracte compris

  • Buvette

    Certaines scènes de la pièce peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes spectateurs

 

J

6

V

7

S

8

15h

D

9

15h

L

10

M

11

15h

M

12

15h

J

13

15h

V

14

15h

S

15

15h

D

16

L

17

M

18

M

19

J

20

V

21

S

22

D

23

L

24

M

25

M

26

en images

Les Parisiens © Christophe Raynaud de Lage

Les Parisiens © Christophe Raynaud de Lage

Les Parisiens © Christophe Raynaud de Lage

Les Parisiens © Christophe Raynaud de Lage

Les Parisiens © Christophe Raynaud de Lage

Les Parisiens © Christophe Raynaud de Lage

Les Parisiens © Christophe Raynaud de Lage

Les Parisiens © Christophe Raynaud de Lage

Les Parisiens © Christophe Raynaud de Lage

Les Parisiens © Christophe Raynaud de Lage

Les Parisiens © Christophe Raynaud de Lage

 

présentation

  • Aurélien est beau, jeune, brillant, arrogant, captivant. Auteur et metteur en scène, il veut subjuguer le monde par le théâtre et se lance à la conquête de Paris qu'il écume de cocktails en bordels. Là, il fascine. Toute une galerie de personnages exerçant leur influence sur la collectivité culturelle sans pour autant se soucier d'art, afflue à ses côtés... Rongés par leurs insatiables besoins de pouvoir, ils ne font que tomber dans les effets de mode que la ville lumière impose. À l'instar de ce microcosme qui pense être Tout et au grand jour, un autre milieu pour le moins interlope séduit Aurélien. Là, il y rencontre des êtres et des prénoms qui bien vite peuplent ses nuits orgiastiques en rêvant de réinventer la société par l'amour et le sexe : Iris, Serena, Kamel, Gilda... Dans ce carnaval, métaphore de l'effondrement du politique, seul Lucas, poète sombre et douloureux, qui pourrait être son antithèse parfaite, semble partager avec lui un même désir d'absolu. « L'un a parié qu'en perdant tout il sauverait la lumière, l'autre a pensé qu'en gagnant tout il agacerait le ciel », écrit Olivier Py à leur propos. Avec ce spectacle-tourbillon qui emporte ses personnages dans la ville vibrante qui dévore tout et chacun, le metteur en scène revient sur les grands thèmes qui traversent son oeuvre : le théâtre, Dieu, le sexe, la mort, la liberté et le pouvoir... Une comédie humaine épique, lyrique et drôle.

     

    Olivier Py
    Né à Grasse en 1965, Olivier Py fait ses études supérieures à Paris. Après khâgne au lycée Fénelon, il entre au Conservatoire national supérieur d'art dramatique en 1987 et à la même époque, commence des études de théologie. L'année suivante, il signe sa première pièce, Des Oranges et des Ongles et fonde la compagnie L'inconvénient des boutures. En 1995, il crée l'événement au Festival d'Avignon en signant la mise en scène de son texte La Servante, cycle de pièces d'une durée de vingt-quatre heures. En 1997, il prend la direction du Centre dramatique national d'Orléans qu'il quitte en 2007 pour diriger l'Odéon-Théâtre de l'Europe. En 2013, il devient le premier metteur en scène nommé à la tête du Festival d'Avignon depuis Jean Vilar. Metteur en scène de théâtre et d'opéra, réalisateur mais aussi comédien et poète, Olivier Py est un auteur prolifique. Artiste engagé, il met en scène de nombreuses pièces où la parole théâtrale place le politique au centre Les Sept contre Thèbes, Les Suppliantes, Les Perses de Eschyle, Le Roi Lear de William Shakespeare, ou encore des textes personnels comme Orlando ou l'impatience ou Die Sonne... Depuis Le Cahier noir premier roman écrit à dix-sept ans (publié en 2015), il multiplie les ouvrages et les genres : textes dramatiques, pour la jeunesse, théoriques, préfaces, traductions, scénarios... Avec Les Parisiens (2016), le metteur en scène adapte pour la seconde fois après Excelsior (Hacia la alegria) en 2015, un de ses romans au théâtre.


    Pierre-André Weitz
    Pierre-André Weitz étudie la musique au Conservatoire de Strasbourg tout en suivant des études d'architecture. Assistant décorateur, il signe la scénographie et les costumes de son premier spectacle à l'âge de dix-huit ans. Depuis 1993, il collabore régulièrement avec Olivier Py. Réalisées pour le Théâtre ou l'Opéra, ces scénographies mobiles, qu'il qualifie volontiers d'anachroniques et de poétiques, créent des mouvements de décor semblables à une chorégraphie. Sa conception de l'espace démultiplie les verticales, les horizontales et les profondeurs scéniques, propose aux acteurs des habitats dramaturgiques pluriels et aux spectateurs de vivre une véritable expérience sensorielle.

  • Distribution

    Texte, mise en scène Olivier Py
    Scénographie, costumes, maquillage Pierre-André Weitz
    Lumière Bertrand Killy
    Son Rémi Berger Spirou

    Avec Jean Alibert, Moustafa Benaïbout, Laure Calamy, Céline Chéenne, Emilien Diard-Detoeuf, Guilhem Fabre, Joseph Fourez, Philippe Girard, Mireille Herbstmeyer, François Michonneau

    Production

    Production Festival d'Avignon
    Coproduction Théâtre de Liège
    Avec le soutien l'Adami et de la Spedidam pour la 71e édition du Festival d'Avignon
    Résidence à la FabricA du Festival d'Avignon

    Les Parisiens de Olivier Py est publié aux éditions Actes Sud.

en savoir +

En tournée

ET...

  • Spectacle
  • HAMLET

    • Maison Jean Vilar
    • Durée : 1h15
     
 
  • Poèmes

    • Collégiale Saint-Agricol