• Vous recherchez :

 
  • Filtres optionnels :

 
    • MEMORIES OF SARAJEVO

    • Théâtre / Spectacle
    • MEMORIES OF SARAJEVO

    • Théâtre / Spectacle

En pratique

 

J

6

V

7

S

8

D

9

17h

L

10

17h

M

11

17h

M

12

J

13

17h

V

14

17h

S

15

17h

D

16

L

17

M

18

M

19

J

20

V

21

S

22

D

23

L

24

M

25

M

26

en images

Memories of Sarajevo © Christophe Raynaud de Lage

Memories of Sarajevo © Christophe Raynaud de Lage

Memories of Sarajevo © Christophe Raynaud de Lage

Memories of Sarajevo © Christophe Raynaud de Lage

Memories of Sarajevo © Christophe Raynaud de Lage

Memories of Sarajevo © Christophe Raynaud de Lage

Memories of Sarajevo © Christophe Raynaud de Lage

Memories of Sarajevo © Christophe Raynaud de Lage

Memories of Sarajevo © Christophe Raynaud de Lage

Memories of Sarajevo © Christophe Raynaud de Lage

Memories of Sarajevo © Christophe Raynaud de Lage

Memories of Sarajevo © Christophe Raynaud de Lage

Memories of Sarajevo © Christophe Raynaud de Lage

Memories of Sarajevo © Christophe Raynaud de Lage

Memories of Sarajevo © Christophe Raynaud de Lage

Memories of Sarajevo © Christophe Raynaud de Lage

 

présentation

  • Le début du siège de Sarajevo commence en 1992, deux mois après la signature du traité de Maastricht qui transforme la Communauté européenne en Union européenne. Ce pacte, sa transformation, ses conséquences ou dégâts ne laisseront personne indifférent. En regard des décisions et indécisions des grandes institutions, d'une histoire que peu maîtrisent, Memories of Sarajevo se veut une fresque historique où la parole des assiégés résonne. De bibliothèques en archives, de témoignages et d'imprégnation dans cette ville-cuvette où, des collines, il est si facile d'abattre, les metteuses en scène Julie Bertin et Jade Herbulot n'ont eu de cesse de répondre à cette question « Comment embrasser cette histoire qui n'est pas tout à fait la nôtre en la transformant en récit ? ». Sur scène, une façade d'immeuble et dans la rue, des habitants. Au-dessus d'eux, les dirigeants européens et internationaux se réunissent sans parvenir à trouver une solution. Le Birgit Ensemble est cette génération qui, née dans l'Union européenne, sent que la colère et la frustration des tâtonnements actuels doivent être investis pour repenser de nouvelles formes d'organisations politiques mais aussi artistiques. Memories of Sarajevo et Dans les ruines d'Athènes sont les deux derniers volets de la tétralogie Europe mon amour.

     

    Julie Bertin
    Après des études de philosophie à l'Université Paris I-Sorbonne, Julie Bertin entre à l'école du Studio Théâtre d'Asnières en 2009, pour intégrer le Conservatoire national supérieur d'art dramatique deux ans plus tard. Elle commence son travail de metteuse en scène en adaptant L'Éveil du printemps de Frank Wedekind, puis en créant Berliner Mauer : vestiges avec Jade Herbulot. La compagnie qu'elles fondent, Le Birgit Ensemble, crée des spectacles qui questionnent et retracent l'histoire de l'Europe de 1945 à nos jours. Elles créent leur deuxième spectacle Pour un Prélude en 2015, et terminent une tétralogie intitulée Europe, mon amour avec les spectacles Memories of Sarajevo et Dans les ruines d'Athènes créés au 71e Festival d'Avignon. En tant que comédienne, Julie Bertin joue dans Le Dilemme du poisson-chat, texte écrit et mis en scène par Kevin Garnichat au Studio Théâtre d'Asnières, puis dans L'Héritier de village, par Sandrine Anglade créé au centre Georges Simenon à Rosny-sous-Bois et en tournée en 2016 et 2017.

     

    Jade Herbulot
    À l'instar de sa co-équipière, Jade Herbulot après des études de lettres modernes à l'École normale supérieure de Lyon, entre à l'école du Studio Théâtre d'Asnières. Là, elle y rencontre Clara Hédouin avec qui elle adapte et met en scène Les Trois Mousquetaires – La série d'après Alexandre Dumas sous la forme d'un théâtre-feuilleton présenté dans des espaces publics. Après sa formation au Conservatoire national supérieur d'art dramatique, et avec la fondation du Birgit Ensemble en 2013 avec Julie Bertin, leur envie est de faire fi du quatrième mur et du contemplatif au théâtre et d'utiliser le rapport direct et la participation du spectateur comme stratégies de mise en scène. Leur compagnie s'ouvre à une génération née entre 1986 et 1990 dont la compréhension du monde et de l'actualité les lient dans le travail. En tant que comédienne, Jade Herbulot joue notamment au Théâtre des Quartiers d'Ivry dans La Double Inconstance de Marivaux, mis en scène par Adel Hakim (2015) et au Théâtre de Belleville et en tournée dans Iliade adapté et mis en scène par Pauline Bayle (2016).

  • Distribution

    Conception et mise en scène Julie Bertin et Jade Herbulot / Le Birgit Ensemble
    Musique Grégoire Letouvet, Romain Maron
    Scénographie Camille Duchemin
    Lumières Grégoire de Lafond
    Vidéo Pierre Nouvel
    Son Marc Bretonnière
    Costumes Camille Aït-Allouache
    Assistanat à la mise en scène Margaux Eskenazi

    Avec Eléonore Arnaud, Lou Chauvain, Pauline Deshons, Pierre Duprat, Anna Fournier, Kevin Garnichat, Lazare Herson-Macarel, Timothée Lepeltier, Élise Lhomeau, Antoine Louvard, Estelle Meyer, Morgane Nairaud, Loïc Riewer, Marie Sambourg

    Production

    Production Le Birgit Ensemble
    Coproduction Festival d'Avignon, MC2 : Grenoble, Scène nationale d'Aubusson, Théâtre des Quartiers d'Ivry Centre dramatique national du Val-de-Marne, La Pop, La Comédie de Caen Centre dramatique national, TU-Nantes, Théâtre de Châtillon, Le POC d'Alfortville, Théâtre Gérard Philipe de Champigny-sur-Marne, Les Plateaux Sauvages (Paris), Copilote
    Avec le soutien de la Drac Île-de-France, Conseil départemental du Val-de-Marne, Spedidam, SACD et pour la 71e édition du Festival d'Avignon : Adami, Spedidam
    Avec la participation du Jeune théâtre national

en savoir +

En tournée

  • Grenoble
  • du 03-03-2018
    au 04-03-2018
  • MC2:

ET...

 
 
 
  • Théâtre et pouvoir

  • Avec Théâtre/Public

    • Site Louis Pasteur Supramuros de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse
    • Durée : 1h30