• Vous recherchez :

 
  • Filtres optionnels :

 
    • STANDING IN TIME

    • Indiscipline / Spectacle
    • STANDING IN TIME

    • Indiscipline / Spectacle

En pratique

 

J

6

V

7

S

8

D

9

L

10

M

11

M

12

J

13

V

14

S

15

D

16

L

17

M

18

M

19

J

20

V

21

S

22

D

23

L

24

M

25

M

26

en images

Standing In Time © Christophe Raynaud de Lage

Standing In Time © Christophe Raynaud de Lage

Standing In Time © Christophe Raynaud de Lage

Standing In Time © Christophe Raynaud de Lage

Standing In Time © Christophe Raynaud de Lage

Standing In Time © Christophe Raynaud de Lage

Standing In Time © Christophe Raynaud de Lage

Standing In Time © Christophe Raynaud de Lage

Standing In Time © Christophe Raynaud de Lage

Standing In Time © Christophe Raynaud de Lage

Standing In Time © Christophe Raynaud de Lage

Standing In Time © Christophe Raynaud de Lage

Standing In Time © Christophe Raynaud de Lage

 

présentation

  • En maori, « Hine-Nui-Te-Po » définit la femme qui prend soin de tous les humains après la mort. Plus loin, mais aussi féminine et puissante, Justicia, déesse romaine, habite nos édifices et impose une justice de manière détachée. Entre ces deux références, ces deux visions du monde, Lemi Ponifasio parle du sort des femmes qui disparaissent de la vie sociale, sans explication... Comment rééquilibrer les choses ? Avec sa nouvelle pièce, Standing In Time, le chorégraphe veut questionner le concept de justice et de dignité humaine. Par l'évocation de l'histoire de la création et de la destruction, il embrasse une réflexion sur le voyage de l'homme et de la vie sur terre. Face à nous, il pose un plateau. Au sein de ce cadre, il convoque neuf femmes vêtues de noir. De cet ensemble quasi monacal, il pense le temps et l'espace, installe les blancs et les noirs pour qu'une relation au contemplatif advienne. La sensation prévaut sur le sens, et c'est par elle que l'homme pourra comprendre ce qui l'entoure et ce qui le constitue intrinsèquement. Si Lemi Ponifasio s'est inspiré des écrits de la poétesse syrienne Rasha Abbas, auxquels répondent au plateau les chants de lamentation écrits par ces femmes issues de communautés maories isolées, c'est plutôt pour offrir au public un accès à la pureté de la langue et à l'émotion portée par les sons qu'un accès aux significations incomplètes dictées par l'arbitraire des mots. Pas de surtitres ici mais la possibilité d'une lecture poétique voire cosmogonique du monde.

     

    Lemi Ponifasio
    Lemi Ponifasio est un chorégraphe, danseur, metteur en scène, designer et artiste samoan et néo-zélandais, dont le travail défie toutes définitions conventionnelles. En 1995, il fonde MAU à Auckland, en collaboration avec des communautés et des artistes du monde entier. MAU évoque la quête de la vérité en samoan. Ses oeuvres – où la lumière et l'obscurité se combattent, où le noir vient contredire le blanc – plongent le spectateur dans un espace onirique et cérémoniel, dans une pensée cosmogonique. Sa pièce Birds With Skymirrors créée en 2010 témoigne de la disparition des îles du Pacifique, mères patries de la plupart de ses interprètes, dévastées par le changement climatique. Entre autres pièces, Lagimoana a été présentée à la Biennale de Venise de 2015 et Apocalypsis au Luminato Festival à Toronto la même année. Stones In Her Mouth initie dès 2013 un travail de plusieurs années avec des femmes maories de communautés dont la puissance évocatrice de vie se transmet par des chants oratoires et anciens. Lemi Ponifasio a été invité dans la Cour d'honneur du Palais des papes à créer I AM lors de la 68e édition du Festival d'Avignon.

  • Distribution

    Textes Lemi Ponifasio
    Mise en scène, scénographie, son Lemi Ponifasio
    Lumière Helen Todd
    Musique Ria Te Uira Paki, Te Ara Vakaafi
    Costumes Kasia Pol

    Avec Gabriela Arancibia, Rosie Te Rauawhea Belvie, Kasina Campbell, Te Riina Kapea, Elisa Avendano Curaqueo, Nazerene Paea, Ria Te Uira Paki, Kahumako Rameka, Manuao Ross


    Production

    Production MAU
    Coproduction Festspielhaus St. Pölten
    Avec le soutien de la Fondation BNP Paribas pour la 71e édition du Festival d'Avignon

en savoir +

En tournée

ET...