• Vous recherchez :

 
  • Filtres optionnels :

 

En pratique

 

V

6

22h

S

7

22h

D

8

22h

L

9

22h

M

10

22h

M

11

J

12

V

13

S

14

D

15

L

16

M

17

M

18

J

19

V

20

S

21

D

22

L

23

M

24

en images

Grito Pelao © Christophe Raynaud de Lage

Grito Pelao © Christophe Raynaud de Lage

Grito Pelao © Christophe Raynaud de Lage

Grito Pelao © Christophe Raynaud de Lage

Grito Pelao © Christophe Raynaud de Lage

Grito Pelao © Christophe Raynaud de Lage

Grito Pelao © Christophe Raynaud de Lage

Ahmed Revient © Christophe Raynaud de Lage

Grito Pelao © Christophe Raynaud de Lage

Ahmed Revient © Christophe Raynaud de Lage

Grito Pelao © Christophe Raynaud de Lage

Grito Pelao © Christophe Raynaud de Lage

Grito Pelao © Christophe Raynaud de Lage

Grito Pelao © Christophe Raynaud de Lage

Grito Pelao © Christophe Raynaud de Lage

Grito Pelao © Christophe Raynaud de Lage

Grito Pelao © Christophe Raynaud de Lage

Grito Pelao © Christophe Raynaud de Lage

 

présentation

  • Deux générations de femmes sont réunies dans ce nouvel opus de Rocío Molina sur le désir d'enfant. Un sujet à la fois intime et militant qui – de l'aveu même de l'icône du flamenco contemporain – rompt avec ses habitudes virtuoses, sophistiquées et en même temps sensuelles et indomptées. Comment danser cet état de transformation du corps et de fabrication d'un corps ? La question est cruciale pour cette artiste qui connaît le succès dès son plus jeune âge et n'a aucunement l'intention de séparer sa vie de femme, de danseuse et de (future) mère. Pour elle, faire un choix serait « un châtiment ». Aujourd'hui, elle danse ce renouveau sous le regard de sa mère, Lola Cruz, présente au plateau, et de la chanteuse Sílvia Pérez Cruz, une homonyme louée pour sa voix surprenante teintée de jazz et éraillée de mélancolie profonde. Ensemble, elles vont chercher une émotion fulgurante dont la mélodie naît de l'équilibre entre passion et rythme.

    Rocío Molina
    Rocío Molina fait ses premières apparitions scéniques avec María Pagés à l'âge de 17 ans. À 21 ans, elle crée sa première pièce Entre paredes et s'impose comme une artiste majeure de la scène flamenca en Espagne où elle est considérée comme l'une des meilleures bailaoras de son époque. Elle a reçu de nombreuses distinctions dont le Prix national de danse pour « son apport à la rénovation de l'art flamenco, sa souplesse et sa force comme interprète capable de dominer avec liberté et audace les registres les plus divers ». Elle est invitée pour la première fois au Festival d'Avignon. Rocío Molina est artiste associée à Chaillot-Théâtre national de la danse 

  • Distribution

    Avec Lola Cruz, Rocío Molina Cruz, Sílvia Pérez Cruz
    Et Eduardo Trassierra (guitare), Carlos Montfort (violon),
    José Manuel Ramos “Oruco” (compás), Carlos Gárate  (musique électronique)

    Conception et chorégraphie Rocío Molina
    Direction artistique Carlos Marquerie, Rocío Molina et Sílvia Pérez Cruz
    Dramaturgie et lumière Carlos Marquerie
    Concept musical, composition et paroles Sílvia Pérez Cruz
    Composition musicale (flamenco) Eduardo Trassierra
    Son Carlos Gárate
    Scénographie Carlos Marquerie, Antonio Serrano, David Benito
    Costumes Cecilia Molano
    Assistanat à la mise en scène et à la chorégraphie Elena Córdoba

    Production

    Production Danza Molina
    Coproduction Chaillot-Théâtre national de la danse, Grec 2018
    Festival de Barcelona Instituto de Cultura Ayuntamiento de Barcelona, Festival d'Avignon, Théâtre de Nîmes Scène conventionnée danse contemporaine, Biennale de Flamenco de Séville
    Avec le soutien de Inaem Ministère de la Culture espagnol
    et pour la 72e édition du Festival d'Avignon : Ambassade d'Espagne en France, Spedidam
    Avec l'aide de Festival Temporada Alta (Gérone), Teatros del Canal (Madrid)

en savoir +

En tournée

ET...

  • Territoires cinématographiques
  • Impulso

    • Utopia-Manutention
    • Durée : 1h45