• Vous recherchez :

 
  • Filtres optionnels :

 
    • JOUEURS, MAO II, LES NOMS

    • Théâtre / Spectacle
    • JOUEURS, MAO II, LES NOMS

    • Théâtre / Spectacle

En pratique

  • D'après Don DeLillo

    Julien Gosselin

    Calais - Avignon

  • > La FabricA

    Création 2018

    Durée : 8h

  • Restauration

    À partir de romans de Don DeLillo, Julien Gosselin entremêle les écritures littéraire et théâtrale pour tenter un récit du terrorisme.

 

V

6

S

7

15h

D

8

15h

L

9

15h

M

10

M

11

15h

J

12

15h

V

13

15h

S

14

D

15

L

16

M

17

M

18

J

19

V

20

S

21

D

22

L

23

M

24

en images

Joueurs, Mao II, Les Noms

Joueurs, Mao II, Les Noms © Christophe Raynaud de Lage

Joueurs, Mao II, Les Noms © Christophe Raynaud de Lage

Joueurs, Mao II, Les Noms © Christophe Raynaud de Lage

Joueurs, Mao II, Les Noms © Christophe Raynaud de Lage

Joueurs, Mao II, Les Noms © Christophe Raynaud de Lage

Joueurs, Mao II, Les Noms © Christophe Raynaud de Lage

Joueurs, Mao II, Les Noms © Christophe Raynaud de Lage

Joueurs, Mao II, Les Noms © Christophe Raynaud de Lage

Joueurs, Mao II, Les Noms © Christophe Raynaud de Lage

Joueurs, Mao II, Les Noms © Christophe Raynaud de Lage

Joueurs, Mao II, Les Noms © Christophe Raynaud de Lage

Joueurs, Mao II, Les Noms © Christophe Raynaud de Lage

Joueurs, Mao II, Les Noms © Christophe Raynaud de Lage

Joueurs, Mao II, Les Noms © Christophe Raynaud de Lage

Joueurs, Mao II, Les Noms © Christophe Raynaud de Lage

Joueurs, Mao II, Les Noms © Christophe Raynaud de Lage

Joueurs, Mao II, Les Noms © Christophe Raynaud de Lage

Joueurs, Mao II, Les Noms © Christophe Raynaud de Lage

Joueurs, Mao II, Les Noms © Christophe Raynaud de Lage

Joueurs, Mao II, Les Noms © Christophe Raynaud de Lage

Joueurs, Mao II, Les Noms © Christophe Raynaud de Lage

Joueurs, Mao II, Les Noms © Christophe Raynaud de Lage

Joueurs, Mao II, Les Noms © Christophe Raynaud de Lage

Joueurs, Mao II, Les Noms © Christophe Raynaud de Lage

 

présentation

  • Si la lecture croisée d'oeuvres de Don DeLillo –Joueurs, Mao II, Les Noms – permet à Julien Gosselin de tisser avec des fils narratifs une thématique qui flirte du côté du terrorisme et des années 1970 à 1990, son rêve de théâtre aujourd'hui s'ouvre à d'autres paysages. Les variations dans les écritures, les sous-textes et le rapport au temps deviennent pour le jeune metteur en scène des évidences qu'il aime à retrouver dans l'auteur américain. « Je ne souhaite pas sur-créer des ponts entre trois textes pour fabriquer une trilogie convaincante et explicite, mais plutôt que la fiction se brise pour que des événements adviennent de partout. »  L'histoire chez les deux hommes – l'écrivain comme le metteur en scène – ne se vit pas de manière linéaire : elle est éclatée, à l'instar des flux d'informations de notre modernité qui alternent instants intenses et moments suspendus. Tel un romancier qui interrompt le déroulé de son intrigue pour poser son décor, telle la discontinuité de la lecture soumise aux aléas du quotidien, les huit heures de spectacle dans lesquelles Julien Gosselin et Si vous pouviez lécher mon coeur nous immergent sont une expérience du sensible. De l'entrée à la sortie de salle, les durées de la fiction et du réel cherchent un accord.

    Julien Gosselin
    En 2009, à leur sortie de l'EPSAD à Lille, Guillaume Bachelé, Antoine Ferron, Noémie Gantier, Julien Gosselin, Alexandre Lecroc, Victoria Quesnel et Tiphaine Raffier créent Si vous pouviez lécher mon coeur. Après Gênes 01 et Tristesse Animal Noir, et sous la direction de Julien Gosselin, le collectif s'arrête sur des oeuvres littéraires dont les mécanismes jouent avec la temporalité du lecteur-spectateur, l'immergeant toujours dans des expériences ultra sensibles, dont Les Particules élémentaires de Michel Houellebecq, et 2666 de Roberto Bolaño, accueillis lors de précédentes éditions du Festival d'Avignon.

  • Distribution

    Avec Rémi Alexandre, Guillaume Bachelé, Adama Diop,
    Joseph Drouet, Denis Eyriey, Antoine Ferron,
    Noémie Gantier, Carine Goron, Alexandre Lecroc-Lecerf,
    Frédéric Leidgens, Caroline Mounier, Victoria Quesnel,
    Maxence Vandevelde

    Texte Don DeLillo
    Traduction Marianne Véron et Adélaïde Pralon
    Adaptation et mise en scène Julien Gosselin
    Scénographie Hubert Colas
    Lumière Nicolas Joubert
    Vidéo Jérémie Bernaert, Pierre Martin
    Musique Rémi Alexandre, Guillaume Bachelé, Maxence Vandevelde
    Son Julien Feryn
    Costumes Caroline Tavernier
    Assistanat à la mise en scène Kaspar Tainturier- Fink

    Production

    Production Si vous pouviez lécher mon coeur
    Coproduction  Kaidong Coopération franco-taiwanaise pour les arts vivants, Phénix scène nationale pôle européen de création Valenciennes - National Performing Arts Center - National Theater & Concert Hall, Taïwan,  L'Odéon Théâtre de l'Europe,  Le Théâtre National de Strasbourg, Festival d'Avignon, MC2 Grenoble,  Le Théâtre du Nord, C.D.N. Lille Tourcoing Hauts-de-France,  International Theater Amsterdam, Théâtre National de Bretagne,  Les Théâtres de la Ville de Luxembourg,  Bonlieu, Scène Nationale d'Annecy,  Le Quartz, Scène Nationale de Brest,  Festival d'automne à Paris,  La Filature de Mulhouse
    Avec le soutien de Nanterre-Amandiers, Montévidéo créations contemporaines (Marseille), Drac Hauts-de-France, Région Hauts-de-France et pour la 72e édition du Festival d'Avignon : Adami
    Avec l'aide des ateliers du Théâtre national de Strasbourg pour la construction des décors
    Avec la participation du Jeune Théâtre National
    Résidence La FabricA du Festival d'Avignon

en savoir +

En tournée

  • Anvers
  • du 02-03-2019
    au 03-03-2019
  • deSingel

ET...