• Vous recherchez :

 
  • Filtres optionnels :

 
    • TRANS (MÉS ENLLÀ)

    • Théâtre / Spectacle
    • TRANS (MÉS ENLLÀ)

    • Théâtre / Spectacle

En pratique

  • Didier Ruiz

    Paris -Barcelone

  • > Gymnase du lycée Mistral

    Création 2018

    Spectacle en français, catalan et castillan surtitré en français

    Durée : 1h10

  • Un spectacle qui libère la parole sur le genre et témoigne de sa complexité humaine, intime et politique.

 

V

6

S

7

D

8

22h

L

9

22h

M

10

22h

M

11

22h

J

12

V

13

22h

S

14

22h

D

15

22h

L

16

22h

M

17

M

18

J

19

V

20

S

21

D

22

L

23

M

24

en images

Trans (més enllà) © Christophe Raynaud de Lage

Trans (més enllà) © Christophe Raynaud de Lage

Trans (més enllà) © Christophe Raynaud de Lage

Trans (més enllà) © Christophe Raynaud de Lage

Trans (més enllà) © Christophe Raynaud de Lage

Trans (més enllà) © Christophe Raynaud de Lage

Trans (més enllà) © Christophe Raynaud de Lage

Trans (més enllà) © Christophe Raynaud de Lage

Trans (més enllà) © Christophe Raynaud de Lage

Trans (més enllà) © Christophe Raynaud de Lage

Trans (més enllà) © Christophe Raynaud de Lage

Trans (més enllà) © Christophe Raynaud de Lage

Trans (més enllà) © Christophe Raynaud de Lage

Trans (més enllà) © Christophe Raynaud de Lage

 

présentation

  • Clara, Sandra, Leyre, Raúl, Ian, Dany et Neus arrivent au plateau et se présentent comme ils sont : des hommes et des femmes, longtemps assignés à un genre, dans un corps vécu comme une prison. Et quand ils s'en échappent enfin, le monde refuse de reconnaître leur véritable apparition. La violence, la rue, les institutions, le harcèlement au travail, la stupeur familiale, ils ont connu... De Barcelone, d'où ils viennent et où Didier Ruiz les a rencontrés, ils se mettent à témoigner. Au gré des épreuves traversées, on ne saurait trop dire si l'important est le chemin ou l'aboutissement. « Leur rencontre m'a obligé à lever le regard », se souvient Didier Ruiz, qui pourtant a l'habitude de révéler des paroles encore rares dans les théâtres. Pour le metteur en scène, TRANS (més enllà) est création et dénonciation, un acte pour changer « une société intolérante qui a oublié de parler d'amour ». Ce second volet d'un diptyque consacré aux invisibles propose autour de la question du genre un début d'entendement à la complexité humaine.


    Didier Ruiz
    Ouvriers, adolescents, chercheurs, ex-détenus, transgenres : pour Didier Ruiz, rencontrer les acteurs de la société en les impliquant dans ses créations engagées et politiques selon le procédé de « la parole accompagnée » est une préoccupation permanente. Ainsi naissent ses spectacles, de la confiance acquise les uns envers les autres, de la parole libérée qui s'écoute et se propage. Les récits qu'il construit avec et pour autrui ont le caractère politique et sacré de l'acte théâtral : « donner à voir et à entendre une humanité partagée. » Didier Ruiz avait été invité à construire avec de jeunes avignonnais 2014 comme possible lors de la 69e édition du Festival d'Avignon.

  • Distribution

    Avec Neus Asencio Vicente, Clara Palau i Canals, Daniel Ranieri del Hoyo, Raúl Roca Baujardon, Ian de la Rosa, Sandra Soro Mateos, Leyre Tarrason Corominas
    Mise en scène Didier Ruiz

    Collaboration artistique Tomeo Vergés
    Scénographie Emmanuelle Debeusscher
    Lumière Maurice Fouilhé
    Musique Adrien Cordier
    Animations visuelles élèves des Gobelins l'école de l'image
    Assistanat à la mise en scène Monica Bófill

    Production

    Production La compagnie des Hommes
    Coproduction Teatre Lliure (Barcelone), Châteauvallon Scène nationale, Le Channel Scène nationale de Calais, Arpajon – La Norville – Saint-Germain-lès-Arpajon, Festival d'Avignon, Fontenay-en-Scènes, Le Grand T théâtre de Loire-Atlantique, Théâtre de Chevilly-Larue, Théâtre de l'Agora Scène nationale évry Essonne, La Filature Scène nationale de Mulhouse et pour le surtitrage multilingue : Théâtre de Choisy-le-Roi Scène conventionnée – Panthea
    Avec le soutien de Institut français, Fondation Un monde par tous, sous l'égide de la Fondation de France et pour la 72e édition du Festival d'Avignon : Adami

en savoir +

ET...

 
 
  • Territoires cinématographiques
  • Après l'ombre

    • Utopia-Manutention
    • Durée : 1h33